RMC Sport

Ligue 1: Reynet prêt à enchaîner la fin de saison et le début de la suivante

Baptiste Reynet, gardien du Toulouse FC, se dit prêt à enchaîner la fin de saison actuelle de Ligue 1 et le début de la suivante sans qu'il n'y ait de véritable trêve estivale entre les deux.

Privé de matchs de football depuis déjà un mois, Baptiste Reynet est prêt à faire une croix sur ses vacances d'été. Le gardien du Toulouse FC, club lanterne rouge de la Ligue 1, n'est pas opposé à ce que la saison actuelle (interrompue par la pandémie de coronavirus) et le début de la suivante s'enchaînent sans véritable trêve estivale.

"On est, entre guillemets, un peu en vacances. On est chez nous, on prend notre mal en patience, on n'est pas sur les terrains. S'il faut enchaîner les deux saisons, ce ne sera pas un problème pour moi. Il y a bien des internationaux qui arrivent à le faire lorsqu'il y a l'Euro ou la Coupe du monde qui s'enchaînent avec le championnat. C'est quelque chose qu'on est capables de faire", estime le joueur de 29 ans, invité ce vendredi de Rothen Régale sur RMC.

L'hypothèse d'une reprise le 23 août

Pour l'heure, le manque de visibilité sur l'évolution de la pandémie et de la fin des mesures de confinement empêchent le football français d'établir un calendrier de reprise. Un objectif se dessine tout de même pour la Ligue de football professionnel: terminer la saison actuelle de Ligue 1 le 25 juillet et parvenir à faire débuter l'exercice 2020-2021 le 23 août.

Baptiste Reynet s'est par ailleurs félicité de l'accord trouvé entre les syndicats des joueurs et des clubs pour reporter une partie des salaires prévus pour le mois d'avril, compte tenu de la crise économique liée à la pandémie: "On n'a pas encore eu d'informations à ce niveau de la part du club, mais je trouve que c'est tout à fait normal. Les clubs comptent beaucoup sur les droits TV. On sait que Canal+ et beIN ont décidé de les payer un peu plus tard, ça impacte forcément le budget des clubs. On est intelligents et on n'a pas envie de mettre en rouge notre club. On fera les démarches nécessaires pour les aider".

Julien Absalon