RMC Sport

Ligue 1 : Roux relance Saint-Etienne… et frustre encore Montpellier

Nolan Roux

Nolan Roux - AFP

Au terme d’un match peu emballant et sans spectacle, Saint-Etienne a fini par prendre la mesure de Montpellier (3-0), grâce à l’entrée décisive de Nolan Roux, auteur d’un but et d’une passe décisive.

Si Montpellier avait un doute, celui-ci a été définitivement levé ce samedi : Nolan Roux est bel et bien sa bête noire. Il aura suffi que l’ancien Lillois foule la pelouse de Geoffroy-Guichard pour que la rencontre, indécise entre des Verts en mal de réussite offensive et des Montpelliérains un peu trop prudents, bascule du côté des hommes de Christophe Galtier. Car avant son entrée à la 51e minute de jeu, à la place d’un Alexander Söderlund fantomatique, il n’y avait rien qui semblait pouvoir bousculer la léthargie offensive des Verts.

Mais une fois sur le terrain, Nolan Roux, qui avait déjà offert les trois points à l’ASSE lors du match aller, s’est rapidement montré décisif, en ouvrant le score (74e) et inscrivant par la même occasion son 5e but de la saison en L1… mais surtout le 6e de sa carrière contre Montpellier ! Et c’est encore lui qui met Oussama Tannane sur orbite (79e), seulement quarante secondes après son changement avec Jean-Christophe Bahebeck (78e). Une façon, qui sait, de répondre aux critiques de Marco van Basten, l’entraîneur-adjoint des Pays-Bas, qui l’avait traité de « stupide » pour avoir privilégié la sélection marocaine plutôt que les Oranje. Auteur d’une jolie volée du droit, Valentin Eysseric se chargera quelques minutes plus tard de parachever le score (84e).

Montpellier peut trembler

Grâce à ce succès aussi net que flatteur, compte-tenu du match, les Verts reviennent provisoirement à trois points du podium et mettent fin à une série de six matches sans victoire, toutes compétitions confondues. La machine forézienne est repartie. Peut-être au meilleur des moments. Côté montpelliérain, l’heure est désormais des plus inquiétantes : le MHSC signe une deuxième défaite consécutive et, avant les matches de ce soir, ne compte que trois points d’avance sur le premier relégable, le GFC Ajaccio.