RMC Sport

Ligue 1: Saint-Etienne arrache le nul à Amiens, Caen rechute

Quatre matchs de Ligue 1 étaient au programme ce samedi soir. Saint-Etienne, Angers et Monaco ont arraché le nul au bout du suspense contre Amiens (2-2), Rennes (3-3) et Guingamp (1-1). La mauvaise opération est pour Caen, défait sur la pelouse de Nîmes (2-0).

Amiens-Saint-Etienne: 2-2

Match renversant au Stade de la Licorne. Très plaisant et incertain jusqu'au bout, le duel entre Amiens et Saint-Etienne a accouché d'un match nul (2-2), ce samedi, à l’occasion de la 31e journée de Ligue 1. Ce nul permet aux Picards de faire un petit pas de plus vers le maintien. Désormais sur une série de six matchs sans défaite, ils occupent la 17e place, avec sept longueurs d’avance sur Dijon, barragiste, et huit sur Caen, premier relégable.

Surpris à la 16e sur une tête de Timothée Kolodziejczak, ils ont rapidement égalisé par Moussa Konaté (23e). Réduits à dix après l’exclusion de Jordan Lefort à la 32e pour avoir fauché Arnaud Nordin en position de dernier défenseur, ils ont pris les commandes à la 61e grâce, encore une fois, à Konaté. Trouvé dans la surface par Stiven Mendoza, l’international sénégalais a ajusté Stéphane Ruffier d’un tir en force. Mais d'une belle frappe enroulée, Rémy Cabella a permis aux siens d'obtenir le nul (95e). Quatrièmes, les Verts reviennent à six points du podium et de l'OL.

Angers-Rennes: 3-3

Fin de semaine frustrante pour le Stade Rennais. Quatre jours après avoir éliminé l’OL en demi-finale de la Coupe de France (3-2), l’équipe de Julien Stéphan n’est pas parvenue à enchaîner à Angers en championnat. Accrochés 3-3 au stade Raymond-Kopa, les Bretons manquent l’occasion de se replacer dans la course aux places européennes. Ils avaient pourtant été mis en garde par leur entraîneur: "On doit garder notre exigence. Il faut garder un très haut niveau de rendement."

Hatem Ben Arfa a suivi ses consignes en ouvrant le score à la 35e, après avoir éliminé plusieurs Angevins avant de s’appuyer sur Mbaye Niang qui l’a bien retrouvé dans la surface. Les Rennais n’ont pas été aussi inspirés en seconde période. Trop passifs, ils ont encaissé coup sur coup des buts de Jeff Reine-Adélaïde (47e) et Stéphane Bahoken (52e). Niang du dos (59e), puis Ben Arfa sur penalty (75e) après une sortie ratée de Ludovic Butelle, ont renversé la situation. Mais Reine-Adélaïde a arraché le nul à la 93e. Rennes est 10e, Angers suit deux places plus loin (12e).

Guingamp-Monaco: 1-1

Il n'avait plus marqué depuis le mois d'août 2018. Après de longs mois de disette et plusieurs séjours à l'infirmerie, Stevan Jovetic a permis à Monaco d'accrocher Guingamp (1-1) à Roudourou. Opportuniste dans la surface, il est parvenu à glisser le ballon au fond des filets d'un tir du droit. Défait par Caen (1-0) la semaine dernière, le club du Rocher n'est pas passé loin d'une seconde défaite de suite et de se retrouver encore en grand danger concernant le maintien.

Grâce à son Monténégrin, Monaco reste 16e avec sept points d'avance sur Dijon (18e) et huit sur Caen (19e). Pourtant largement dominateurs, les hommes de Jardim ont longtemps buté sur Marc-Aurèle Caillard, qui a sorti le grand jeu à plusieurs reprises. Guingamp, qui avait ouvert le score à la 23e grâce à Félix Eboa Eboa, manque l'occasion de quitter la dernière place. L'EAG compte 23 points, comme Caen (19e), et un point de retard sur Dijon (18e).

Nîmes-Caen: 2-0

Rechute pour le Stade Malherbe de Caen. Une semaine après s’être offert Monaco (1-0), le SMC s'est incliné à Nîmes (2-0). Les Normands stagnent à la 19e place. Leurs efforts ont été balayés à la 85e par Denis Bouanga, auteur de son cinquième but de la saison d’un coup de tête sur un centre de Sada Thioub. Avec 23 points au compteur, Caen accuse une unité de retard sur Dijon (18e) et huit sur Amiens (17e).

Cette défaite devrait laisser de gros regrets au duo Fabien Mercadal-Rolland Courbis. Car avant de céder en fin de match, leurs joueurs ont affiché un visage intéressant au terme d’une partie à la fois ouverte et marquée par de duels très rugueux. Mais Nîmes a su élever son niveau d’un cran en fin de match et a même profité d’un but contre son camp de Jonathan Gradit pour se mettre à l’abri (94e). Les Crocos mettent fin à une série de quatre matchs sans victoire et s’installent à la 11e place.

RR