RMC Sport

Ligue 1: Strasbourg enchaîne grâce à Lala, Monaco continue de sombrer

Grâce à Kenny Lala, Strasbourg a décroché contre Bordeaux (1-0) une quatrième victoire de suite en Ligue 1. Les Monégasques, eux, ont encore chuté, à Dijon (2-0). Tout comme les Guingampais, contre Reims (1-0), alors que Nice a dominé Nîmes (2-0).

Dijon-Monaco: 2-0

Avant d’accepter de revenir au chevet de l’ASM, Leonardo Jardim savait que sa tâche serait compliquée. Il a pu s’en rendre compte encore un peu plus ce samedi. Depuis les tribunes de Gaston-Gérard, le Portugais a assisté à la 13e défaite du club du Rocher cette saison en championnat. Sous les ordres de Franck Passi, chargé d’assurer l’intérim après la mise à l’écart de Thierry Henry et avant de refiler le bébé à Jardim dès dimanche, les Monégasques ont à nouveau montré d’inquiétantes largesses défensives et bien peu d’inspiration sur le plan offensif.

Plus entreprenants, les Dijonnais en ont profité pour faire la différence une première fois grâce à un but de Chang-Hoon Kwon à la 24e. Ils ont ensuite tranquillement géré leur avantage, bien aidés par l’exclusion de Naldo à la 61e pour une énorme charge sur Julio Tavares. Arrivé cet hiver, le Brésilien avait déjà été exclu contre Strasbourg le 19 janvier. Huit minutes plus tard, Naim Sliti a doublé la mise pour Dijon du gauche (2-0). Le DFCO est désormais 16e, Monaco reste avant-dernier.

Guingamp-Reims: 0-1

Si la situation est très inquiétante à Monaco, elle n’est pas plus rassurante du côté de Guingamp. Une semaine après leur naufrage au Parc des Princes (9-0), les hommes de Jocelyn Gourvennec ont chuté à domicile face à Reims (1-0). En difficulté à la construction et friables sur les rares offensives adverses, ils ont craqué à la 38e sur une frappe sèche du droit de Mathieu Cafaro.

L’ancien Toulousain confirme sa très belle saison avec désormais quatre buts au compteur. L’EAG a ensuite tenté de réagir, sans parvenir à trouver la faille face à un Edouard Mendy vigilant sur une tentative de Lebogang Phiri à la 49e. Le match a ensuite viré au cauchemar pour les Guingampais lorsque Papi Djilobodji, recruté cet hiver pour apporter de la sérénité en défense, a été exclu directement à la 59e pour un coup de pied aussi violent que maladroit porté au visage de Pablo Chavarria. En infériorité numérique, les locaux n’ont pas réussi à inverser la tendance. Ils occupent toujours la dernière place du classement, Reims est 9e.

Nice-Nîmes: 2-0

Tenus en échec lors de leurs deux dernières sorties en championnat, à Monaco et Reims, les Niçois ont retrouvé le chemin de la victoire contre Nîmes (2-0). Révélation de la saison, Youcef Atal s’est chargé d’ouvrir le score à la 41e sur une frappe en force. Il s’agit du deuxième but inscrit cette saison par le latéral droit algérien, qui avait déjà marqué à l’aller contre les Crocos (1-0). A l’origine du premier but, Allan Saint-Maximin s’est lui à nouveau illustré à la 54e en doublant la mise pour les Aiglons, d’une lourde frappe flottante du droit au ras du poteau gauche de Paul Bernardoni.

Avec cette victoire, l’équipe de Patrick Vieira est sixième, à seulement trois points du podium, et montre qu’elle fait bien partie des candidats crédibles à une place européenne en fin de saison. Les Nîmois, eux, confirment leurs difficultés actuelles à l’extérieur et glissent à la 11e place. Ils tenteront de se reprendre dans une semaine dans le derby face à Montpellier.

Strasbourg-Bordeaux: 1-0

Avant de se dénouer dans le money-time, la rencontre entre le Racing et les Girondins (1-0) a été d'un long ennui. La première période a été particulièrement fermée entre deux équipes en forme en championnat: Strasbourg restait sur trois victoires de suite et Bordeaux sur deux succès. Il a fallu attendre la 12e pour avoir une première occasion un peu chaude avec une frappe enroulée d’Adrien Thomasson, qui a flirté avec le montant gauche de Benoit Costil. La seconde périiode n’a pas offert plus d’occasions, les deux équipes présentant chacune des blocs bien organisés.

Seule la fin de match a été quelque peu plus emballante avec des tentatives de Lebo Mothiba et François Kamano bien repoussées par Costil et Matz Sels. Avant l'éclair de génie de Kenny Lala. D'un tir absolument lumineux du droit à la 93e, le latéral français a libéré la Meinau et offert un quatrième succès de suite en Ligue 1 au Racing, qui conforte sa cinquième place. Bordeaux est 12e.

RR