RMC Sport

Ligue 1: un an après, Toulouse et Amiens attaquent la LFP pour leur relégation

Toulouse et Amiens, envoyés en Ligue 2 après l'arrêt des championnats la saison dernière, ont décidé de saisir à nouveau le Conseil d'Etat. Ils reprochent à la Ligue d'avoir modifié les règles d'attribution des aides pour les clubs relégués.

Un an après, ils sont toujours aussi remontés. Et déterminés à aller jusqu'au bout de leur combat. Dans un communiqué commun publié ce vendredi, les clubs d'Amiens et Toulouse, relégués en Ligue 2 la saison dernière après l'arrêt de la Ligue 1, annoncent qu'ils attaquent la Ligue de football professionnel devant le Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative en France. Ils indiquent qu'ils déposent "un recours devant le Conseil d’Etat à l’encontre de la décision de la LFP ayant modifié en cours de saison le dispositif d’aide variable à la relégation des clubs relégués en Ligue 2 à l’issue de la saison 2019/2020".

"Considérant que cette décision porte notamment atteinte au principe d’équité sportive et entraîne un préjudice financier important pour le club, le TFC et l'Amiens SC ont pris la décision de saisir le Conseil d’Etat -qui tranchera en premier et dernier ressort- afin de faire valoir ses droits. Dans le respect de la procédure, aucun commentaire ne sera fait sur le sujet", ajoutent-ils. La descente en Ligue 2 d'Amiens et Toulouse, alors 19e et 20e, avait été actée par le Conseil d'administration de la LFP le 30 avril 2020 au moment de l'arrêt des championnats, décidé en raison du contexte sanitaire.

Une longue bataille juridique

Une première décision du Conseil d'Etat avait suspendu leur relégation, en enjoignant les instances à rééxaminer le format de la Ligue 1. Mais un nouveau tour de table, à la fois à la Ligue et la Fédération, avait écarté l'hypothèse d'un championnat élargi à 22 équipes qui aurait permis aux deux clubs d'être maintenus. Le TFC avait fini par acter sa rétrogradation après un vote défavorable de l'Assemblée fédérale de la FFF, le 26 juin, mais Amiens avait décidé de porter à nouveau l'affaire devant le Conseil d'Etat, en pointant du doigt un rééxamen "biaisé" par la LFP. Un recours rejeté en juillet.

Troisième de Ligue 2, avec six points de retard sur le leader troyen, Toulouse est actuellement à la lutte pour retrouver l'élite. Amiens est pointé à la neuvième place.

RR