RMC Sport

Ligue des champions: la Ligue 1 pourrait avoir un 3e club directement qualifié

La Ligue 1 a encore une chance d'avoir trois équipes directement qualifiées en Ligue des champions la saison prochaine. Si deux places sont d'ores et déjà assurées, la troisième dépendra de l'issue de la Ligue des champions et de la Ligue Europa.

Le futur troisième de Ligue 1 croisera les doigts au moment des finales européennes cette saison. Car de leur issue dépendra sa présence en phase de groupe de Ligue des champions la saison prochaine, sans passer par la case "troisième tour préliminaire". La donne est simple: si les vainqueurs de la Ligue des champions et de la Ligue Europa sont tous les deux déjà qualifiés pour la prochaine édition de la C1 via leur classement en championnat, la troisième place de L1 sera directement qualificative. Si l'un des deux vainqueurs n'est pas déjà qualifié par le biais de son championnat, ce sera l'habituel tour préliminaire pour le troisième de L1, puis l'éventuel barrage. Vous suivez?

Il est donc tout à fait envisageable d'avoir trois qualifiés directs pour la phase de poules 2018-2019 côté français. Ce qui constituerait un petit événement, rendu possible par les nouveaux critères de qualification entérinés pour les éditions 2018-2019, 2019-2020 et 2020-2021 des deux compétitions européennes. Les quatre premières nations à l'indice UEFA auront ainsi quatre qualifiés directs (Espagne, Italie, Allemagne et Angleterre pour 2018). La France, actuelle cinquième de ce classement, doit se contenter de deux, avec l'espoir d'un scénario favorable pour la troisième.

>> Ligue des champions : vers un format évolutif à partir de 2018 ?

Un club français ou un club tchèque ?

A noter que si un des deux vainqueurs de Coupe d'Europe (qui seront forcément en Ligue des champions l'année suivante grâce à leur titre), n'est pas dans les places 'Ligue des champions' de son championnat, c'est le champion de la 11e Fédération au classement UEFA, en l’occurrence la République tchèque, qui serait qualifié directement, en lieu et place du troisième de L1.

Réaction du président de l'OL, dans Breaking Foot, sur SFR Sport 1 : "C'est une négociation que nous avons menée à plusieurs, a expliqué Jean-Michel Aulas. Les clubs français représentés à l'ECA (Association des clubs européens, ndlr) notamment, tout le monde s'y est mis pour faire en sorte d'adapter un certains nombres de choses, et effectivement il y a là une opportunité qui peut se présenter et qui est intéressante pour les clubs français."

Pour faire simple :

- Vainqueur de C1 + vainqueur de C3 bien placés dans leur championnat = 3e de L1 en C1

- Vainqueur de C1 et/ou vainqueur de C3 mal classé dans son championnat = champion de république tchèque en C1

>> Ligue des champions: vers un nouveau format en 2021 ?

A.T. avec TM