RMC Sport

Lille-ASSE: les Dogues avec Yilmaz et David, Ikoné remplaçant

L'attaquant turc de Lille Burak Yilmaz (c) buteur contre Nice, le 1er mai 2021 à Villeneuve-d'Ascq

L'attaquant turc de Lille Burak Yilmaz (c) buteur contre Nice, le 1er mai 2021 à Villeneuve-d'Ascq - DENIS CHARLET © 2019 AFP

Pour son dernier match de la saison à domicile, potentiellement celui du titre, le LOSC reçoit l’AS Saint-Etienne (21h). Araujo est titularisé sur le côté droit à la place d'Ikoné, seulement remplaçant.

Un faux-pas du PSG à Reims pourrait offrir au LOSC son premier titre de champion de France depuis dix ans dès ce dimanche soir, en cas de victoire. D’autres scénarii existent pour que les Dogues célèbrent à Pierre-Mauroy leur sacre au terme de ce multiplex, mais un succès les rapprocherait de toute façon du trophée hexagonal.

Il manque 4 points au LOSC pour être titré

Lyon et Monaco, qui défient Nîmes et Rennes, ne sont mathématiquement pas exclus de cette course au titre mais il faudrait un sacré concours de circonstances pour que le sacre échappe à Lille ou à Paris. Les Nordistes le savent, 4 points leur suffiront d’ici à la fin du championnat pour être champions, sans se soucier des performances du PSG.

Seul Issac Lihadji, titulaire une seule fois depuis le début de saison, manque à l’appel dans le groupe lillois qui a donc toutes les cartes en main pour l’emporter face à Saint-Etienne, un adversaire qui réussit bien au LOSC. Les Verts n’ont remporté qu’un seul de leurs sept dernières rencontres face à Lille, et n’ont plus gagné dans le Nord depuis 1993.

Le duo Yilmaz-David reconduit, Araujo à droite

Pour cette rencontre capitale, Christophe Galtier aligne son habituel 4-4-2, avec comme à Lens, Araujo titularisé à la place d’Ikoné dans le couloir droit. La paire Soumaré-André est alignée au milieu de terrain, comme le duo Yilmaz-David. Du côté des Verts, le tout jeune gardien Etienne Green (20 ans) connaît sa septième titularisation de suite. Pour ce match sans enjeu, Puel sera encore privé de Moulin, Cissé, Maçon, Moukoudi ou Modeste, blessés.

La composition lilloise

Maignan – Celik, Botman, Fonte, Reinildo – Bamba, Soumaré, André, Araujo – Yilmaz, David

La composition stéphanoise

Green – Trauco, Kolodziejczak, Sow, Debuchy – Neyou, Camara – Nordin, Bouanga, Khazri, Hamouma

JAu