RMC Sport

Losc: Bielsa demande 6,5 millions d'euros de provision aux prud'hommes, réponse le 3 avril

Marcelo Bielsa

Marcelo Bielsa - AFP

Le Losc et le clan de Marcelo Bielsa avaient rendez-vous ce mardi au Conseil des prud'hommes de Lille, qui a annoncé qu'il rendrait sa décision le 3 avril prochain. L'entraîneur argentin conteste son licenciement pour faute grave.

La bataille judiciaire entre le Losc et Marcelo Bielsa s'est poursuivie ce mardi devant le Conseil des prud'hommes de Lille. "Ce mardi 13 mars avait lieu une audience en référé devant le Conseil des prud’hommes de Lille dans le litige opposant Marcelo Bielsa au Losc. Le Losc a pu exposer l’ensemble de ses arguments. A l’issue des plaidoiries, le Conseil des prud’hommes a annoncé qu’il rendrait sa décision le 3 avril", a annoncé le club nordiste dans un communiqué.

Le clan Bielsa fait appel de la décision du Tribunal de commerce

Présent en Argentine depuis son licenciement en décembre dernier, "El Loco" n'avait pas fait le déplacement à Lille et était donc représenté par ses avocats Me Carlo Brusa et Me Benjamin Cabagno. Le Losc était représenté par Me Bertrand Wambeke. Le clan Bielsa a réclamé 6,5 millions d'euros au Losc de provision indemnitaire, avant le jugement sur le fond où Bielsa demande toujours près de 18 millions d'euros. Les conseils de l'Argentin, dont le salaire au Losc (254 000 euros nets) a été révélé ce mardi, ont aussi annoncé qu'ils faisaient appel de la décision rendue par le Tribunal de commerce de Lille.

Le 5 mars dernier, Bielsa avait essuyé une cuisante défaite en étant condamné à verser 300 000 euros de dommages et intérêts au Losc par le Tribunal de commerce de Lille pour procédure abusive. Le camp de l'Argentin, qui espérait que le Losc soit déclaré en cessation de paiement, ce qui aurait entraîné l'ouverture d'une procédure pour redressement judiciaire, avait été débouté de l'intégralité de ses demandes.

A lire aussi >> Losc: "Bielsa a détruit le club", estime Michel Seydoux

VIDEO - LOSC : "Atterré", Kanner accuse les hooligans "d'accélérer la descente aux enfers"

RR