RMC Sport

LOSC: ni infraction, ni sanction de la LFP pour le contrat de Bielsa selon le club

Marcelo Bielsa et Gérard Lopez

Marcelo Bielsa et Gérard Lopez - (AFP)

Le LOSC a réagi dans un communiqué après la décision de la LFP de valider le fameux pré-contrat de Marcelo Bielsa, selon les avocats de ce dernier. Le club lillois préfère retenir "qu'aucune infraction n'a été retenue" à son égard.

La bataille juridique opposant le LOSC à Marcelo Bielsa se poursuit. Alors que les avocats de ce dernier ont annoncé que la commission juridique de la LFP avait validé ce vendredi le pré-contrat de l'entraîneur argentin, qui réclame 18 millions d'euros à son ancien club, Lille s'est fendu d'un communiqué sur son site internet. Le club lillois rappelle que, selon l'instance, "aucune infraction aux dispositions de la Charte du football professionnel ne devait être retenue" à son égard. 

Selon le camp Bielsa, le pré-contrat en question comporte une "clause parachute" favorable à l'entraîneur en cas de limogeage. Ses conseils considèrent donc la décision de la commission juridique de la LFP comme une première victoire dans ce long bras de fer qui s'engage.

"La LFP a été convaincue que le LOSC n’avait jamais eu l’intention de frauder"

"Aucune sanction n’a ainsi été prononcée contre le club dans cette affaire de prétendu 'contrat caché', la commission juridique confirmant qu’aucune information ne lui avait été dissimulée contrairement à certaines allégations médiatisées plusieurs semaines auparavant", a insisté le LOSC dans son communiqué.

"Cela va dans le sens de ce que le club affirme depuis le début du conflit avec Marcelo Bielsa, à savoir que le LOSC a toujours respecté strictement les règles juridiques applicables", a conclu le club lillois. "La LFP a été convaincue que le LOSC n’avait jamais eu l’intention de frauder", s'est félicité Bertrand Wambeke, l'avocat du club. 

À lire aussi >> Le LOSC déplore "le chantage médiatique" de Bielsa

VIDEO: Hermel explique pourquoi Zidane s’obstine avec Benzema

Th.B.