RMC Sport

Lyon: Michel Bastos condamné pour la vente de sa villa à des trafiquants de drogue présumés

Selon L’Équipe, Michel Bastos a été condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 30.000 euros pour la vente de son ancienne villa d’Ecully, près de Lyon, à des trafiquants de drogue présumés. L’ancien joueur de l’OL a été jugé à la mi-décembre, en compagnie de son agent Emmanuel de Kerchove.

C’est une comparution qui s’est déroulée loin des caméras et de l’agitation. Selon L’Équipe, Michel Bastos est passé devant le magistrat du parquet de Lyon, en décembre dernier, lors d’une séance à huis clos. Dans le cadre d’une procédure dite de "plaider-coupable". Et l’ancien joueur de l’OL a été condamné à deux mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 30.000 euros. En cause? La vente de sa ancienne villa d’Ecully, une commune aisée de la région lyonnaise, à des présumés trafiquants de drogue.

Mis en examen en décembre 2019 pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale", le gaucher brésilien, qui avait raccroché les crampons trois mois plus tôt, est soupçonné d’avoir touché en cash une somme importante au moment de céder sa propriété. La villa estimée à 900.000 euros aurait été vendue pour 420.000 euros, avec un "bonus" de 160.000 euros non déclarés, remis en espèces à son agent Emmanuel de Kerchove, qui l’aurait ensuite déposé sur un compte suisse appartenant à Michel Bastos, aujourd’hui âgé de 37 ans.

Trente-six kilos de cocaïne saisis en 2018

De Kerchove a d’ailleurs écopé de la même peine que son client, avec une amende de 5.000 euros. Dans cette affaire, trois suspects avaient été interpellés en 2018 et 36kg de cocaïne auraient été saisis par les enquêteurs. Sollicité par L’Équipe, l’avocat de Bastos et son agent n’a pas souhaité commenter ces révélations. Le procès des trafiquants présumés pourrait avoir lieu au printemps dans le Rhône.

Durant sa carrière, Michel Bastos, international brésilien (dix sélections, un but), a évolué à Lille (entre 2006 et 2009), puis à l’OL (entre 2009 et 2013). Il a également porté le maillot du Feyenoord, de l’AS Rome et de nombreux clubs au Brésil.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur