RMC Sport

"Comme jamais”: Aulas raconte ses échanges avec Mourinho pour le banc de l’OL

En 2019, alors qu’il cherche un successeur à Sylvinho, Jean-Michel Aulas se tourne vers José Mourinho qui, loin d’insulter l’avenir, exprime un refus poli et ouvre la porte à une future collaboration. Le patron de l'OL est revenu sur ce coup de bluff dans un numéro exceptionnel de l'émission "Comme jamais" qui sera diffusé ce vendredi, sur RMC Sport 1.

L’OL affirme de plus en plus ses ambitions de titre en Ligue 1 cette saison. Son président, Jean-Michel Aulas, a longtemps cherché l’entraîneur idéal capable d’incarner ses nouvelles prétentions sportives et de tenir tête au PSG. Dans sa quête d’un successeur à Sylvinho en 2019, Jean-Michel Aulas ne s’est rien interdit, surtout pas de viser le haut du panier, en contactant un entraîneur qu’on ne présente plus sur la scène internationale, le seul et l’unique José Mourinho, le Special One en personne.

Aulas: "Mourinho m’a dit qu’il ne fermait pas la porte pour l’avenir"

Tout est parti d’un sms "pour lui dire qu’il y a un intérêt à se rencontrer", détaille Jean-Michel Aulas dans l’émission "Comme Jamais", qui sera diffusée vendredi sur RMC Sport 1. "Et lui, il me répond, je ne sais plus exactement la formulation, mais qu’en fait, il était pratiquement engagé avec un autre club, alors qu’en fait, on savait que ce n’était pas vrai, poursuit le président de l’OL. Parce que, en particulier en Angleterre, je connais bien le président Lévy de Tottenham, donc je savais que ce n’était pas acquis."

Jean-Michel Aulas n’en démord pas. Loin de renoncer à convaincre l’entraîneur portugais de s’asseoir sur le banc de l’OL, le patron du club lyonnais s’obstine. "Je l’ai relancé à partir du sms pour lui dire, si c’était une appréhension sur le plan économique, qu’on était devenu plus grand qu’il ne l’imaginait, raconte-t-il. Il m’a rappelé pour me dire lui-même qu’il était effectivement engagé, sans dire avec quel club, même si on a su plus tard que c’était Tottenham. Mais que, par contre, il ne fermait pas la porte pour l’avenir."

L’histoire a retenu qu’après de longues délibérations, c’est Rudi Garcia qui a pris le poste et occupe depuis le fauteuil d’entraîneur. L’ancien coach de l’OM a atteint les demi-finales de la Ligue des champions l’an passé avec l’OL et lutte férocement pour le titre en Ligue 1 cette saison, se permettant même de devancer le PSG au classement à mi-parcours. Jean-Michel Aulas ne regrette sans doute pas son choix, même si l’avenir de Rudi Garcia, en fin de contrat, est plus qu’incertain. Il sera toujours temps en fin de saison de réécrire à José Mourinho.

QM