RMC Sport

Mediapro: la chaîne Téléfoot en liquidation judiciaire

Selon Capital, le tribunal de commerce de Bobigny a prononcé fin octobre la liquidation judiciaire de Mediapro Sport France SARL, la société éditrice de la chaîne Téléfoot, qui a arrêté d’émettre il y a huit mois après le fiasco des droits de diffusion du foot français.

La fin d’un triste chapitre, qui a ébranlé le football français. Huit mois après l’arrêt de ses émissions, Téléfoot a officiellement disparu. Selon Capital, le tribunal de commerce de Bobigny a récemment prononcé la liquidation judiciaire de Mediapro Sport France SARL, la société éditrice de la chaîne. L’acte de décès a été officiellement signé le 20 octobre.

Un passif de 11,4 millions d'euros

Il met fin à un fiasco retentissant, qui a mis les clubs professionnels de l’Hexagone en grande difficulté. Au moment de sa disparition, Téléfoot a déclaré un passif de 11,4 millions d’euros, très supérieur à ses actifs valorisés à 734.562 euros. La chaîne a laissé sur le carreau 57 salariés, qui ont été remerciés via un plan de sauvegarde à l’emploi.

Une audience a eu lieu le 19 octobre devant le tribunal. Julien Bergeaud, le directeur général de Téléfoot, s’y est notamment exprimé. Pour expliquer la catastrophe, il a pointé le football français et la "précarité" de son modèle, révélée par la crise liée au Covid-19. Il a aussi chargé le groupe Canal +, accusé d’avoir abusé de sa position dominante en tant que premier opérateur de télévision payante en France, et les pouvoirs publics, incapables d’empêcher le piratage des retransmissions de matchs.

Mediapro en grande difficulté financière

Durant ses quatre mois et demi d’activité en 2020, Téléfoot a déclaré un chiffre d’affaires de 104 millions d’euros. Un montant loin de couvrir les sommes dues à la Ligue de football professionnel (814 millions d’euros par an), ce qui a entraîné la faillite.

Mediapro, qui avait acquis en 2018 les droits de diffusion du championnat de France pour un montant record (plus d’un milliard d’euros), a conclu en décembre dernier un accord pour solde tout compte avec la LFP. Depuis, le groupe espagnol, soutenu par des capitaux chinois, fait face à d’importants problèmes financiers et cherche activement de nouveaux partenaires capables d’injecter de l’argent frais dans ses caisses.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport