RMC Sport

Metz-PSG: la grosse colère d’Oukidja envers Mbappé qui l'a chambré

Chambré par Kylian Mbappé après le but victorieux du Paris Saint-Germain (1-2), le gardien du FC Metz, Alexandre Oukidja, a manifesté sa colère à l’encontre du joueur français après le coup de sifflet final.

La fin de match entre le FC Metz et le Paris Saint-Germain, mercredi soir, a été très agitée sur tous les plans. Sportivement, le PSG a arraché une victoire inespérée dans le temps additionnel, grâce à un but d’Achraf Hakimi (90e +5). Dans la foulée, une altercation a eu lieu entre Alexandre Oukidja, le gardien lorrain, et plusieurs joueurs adverses, dont Kylian Mbappé, qui l’avait chambré un peu plus tôt.

>> Revivez Metz-PSG (1-2)

Juste après le but de la victoire, les images télévisées montraient en effet nettement l’attaquant du PSG approcher le portier algérien pour lui adresser quelques mots, le faisant entrer dans une colère noire. Oukidja s’est alors précipité vers Mbappé, qui était en train de célébrer avec ses coéquipiers, pour lui répondre. Il a ensuite été brusquement repoussé par Neymar, qui l’a fait tomber par terre.

Marquinhos s'est interposé

Le jeu a finalement repris son cours le temps d’une action, avant le coup de sifflet final actant la défaite messine. N’ayant toujours pas oublié l’incident, Oukidja a encore couru en criant vers Mbappé pour s’expliquer avec lui. Plusieurs joueurs du PSG, Marquinhos en tête, se sont interposés pour empêcher que le ton ne monte trop. Un peu plus tôt dans le match, l'attaquant des Bleus avait failli inscrire un but gag en voulant rendre le ballon aux Messins, ce qui aurait pu initier les tensions.

L’épisode démontre la fébrilité ressentie par Metz en fin de match. Exemplaires pendant 90 minutes, en répondant au premier but d’Achraf Hakimi (5e) par une réalisation de Boubakar Kouyaté (39e), les Grenats ont complètement craqué dans le temps additionnel. Le défenseur David Bronn a d’abord été expulsé pour deuxième carton jaune, après avoir voulu gratter du temps. Excédé, l'entraineur Frédéric Antonetti s’en est alors pris à l’arbitre et a à son tour été exclu. L'ultime sanction est venue d’un nouveau but d’Hakimi, dans les tous derniers instants de la rencontre.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport