RMC Sport

Monaco: Henry invite l’arbitre "à faire son travail" après la blessure de Neymar

Interrogé sur la blessure de Neymar, victime de l’agressivité d’un joueur strasbourgeois mercredi en Coupe de France, Thierry Henry a d’abord évoqué la difficulté pour les défenseurs de maîtriser ce genre de joueur. Avant de rappeler à l’ordre, à sa façon, le corps arbitral.

Vu la sortie virulente de Thierry Laurey à l’encontre de Neymar, il était de bon temps de demander à Thierry Henry ce qu’il pensait de la situation. Si vous avez manqué l’actualité ces dernières heures, on vous la résume simplement: lors du 16e de finale de Coupe de France contre Strasbourg (2-0), Neymar, qui n’a cessé de martyriser les défenseurs alsaciens – et, balle au pied, de les chambrer – est sorti au cours de la rencontre, blessé au pied droit lors d’un duel avec un joueur adverse. Et à l’issue de la rencontre, l’entraîneur du Racing n’avait pas hésité à tacler vertement le Brésilien.

"Quand on n'arrive pas à arrêter les dribbleurs, on essaie de les impressionner"

Thierry Henry pense-t-il la même chose? Pas vraiment. "Neymar, c’est un joueur qui amène les défenseurs à tenter de lui prendre la balle. C’est un dribbleur, je parle de la provocation du dribble, ce n’est pas facile de lui prendre la balle, il est tellement rapide. Parfois, tu prends la cheville de temps en temps. Les gens paient pour voir jouer Neymar. Les joueurs en face ne vont pas se laisser dribbler. Après il y a un arbitre qui est là, il doit faire son travail. C’est souvent le dernier recours. Quand on n’arrive pas à arrêter les dribbleurs, on essaie de les impressionner. Est-ce que je suis d’accord avec ça. Non? C’est pour ça que j’ai dit que l’arbitre devait faire son travail."

RMC Sport