RMC Sport

Monaco: Le titre de champion? "Rêvons!", lance Kovac

Vainqueur face à Angers (1-0), l’AS Monaco a conforté sa troisième place avant le choc OL-Lille, dimanche. L’entraîneur, Niko Kovac, se met à rêver du titre.

En s’imposant contre Angers, grâce à un but de Wissam Ben Yedder ce dimanche, l’AS Monaco poursuit sa folle série. Le club de la Principauté a désormais enchaîné 14 victoires en 17 matchs de Ligue 1 en 2021, une seule défaite venant noircir le tableau. Installés sur le podium avant un Lyon-Lille qui peut faire leurs affaires, les Monégasques se prennent donc à rêver du titre de champion de France.

"C’est trop tôt pour se prononcer, on a encore quatre matchs à jouer et notre calendrier n’est pas facile, a d’abord voulu tempérer Niko Kovac, l’entraîneur de Monaco. Je veux fonctionner étape par étape, essayer de gagner le prochain match, puis le suivant. Et si nous les gagnons tous, alors quelque chose pourrait être possible. Je parle tous les jours avec les joueurs et j’ai le sentiment qu’ils y croient de plus en plus. Alors pourquoi devrais-je les arrêter?"

"Rêver est la première étape pour réaliser quelque chose"

Dans une semaine, l’AS Monaco jouera contre l’Olympique Lyonnais un match décisif dans la course au titre. En cas de victoire, les joueurs de Niko Kovac pourront continuer d’y croire avant d’aller affronter Reims, Rennes et Lens. "J’avais dit que quand on atteindrait notre objectif, à savoir être dans les quatre premiers, on penserait à aller chercher davantage, a reconnu le coach. Les joueurs le veulent aussi. Cela peut être la troisième place, la deuxième… Je ne veux pas les arrêter, tout est ouvert."

Kovac a également souligné que Monaco n’était pas attendu à cette place en début de saison, contrairement à Paris, Lille, Lyon ou même Rennes. "Les joueurs doivent profiter, ils font une saison fantastique, a-t-il mis en avant. Alors rêvons! Rêver est la première étape pour réaliser quelque chose. Je ne veux pas briser le rêve de mes joueurs." L’entraîneur monégasque est à deux doigts de reprendre le slogan du PSG, "Rêvons plus grand". Peut-être un signe.

RW