RMC Sport

Monaco-OM: gros bug à la télé, le but de Germain pas diffusé en direct

Les téléspectateurs du match Monaco-OM, diffusé ce dimanche sur Canal +, ont manqué quelques minutes de la première période. Un bug technique a coupé la diffusion... et privé les abonnés d'un but de l'OM !

Bug rageant pour les téléspectateurs du match Monaco-Marseille... Surtout pour les fans de l'OM. A la 40e minute de jeu, alors que les Marseillais venaient de revenir à 2-1 grâce à Dario Benedetto, les abonnés de Canal + ont constaté que le match était retransmis depuis quelques instants avec une caméra peu habituelle. L'explication: un bug technique obligeait Canal à passer par ladite caméra.

Le but invisible

Mais le plus gênant est venu juste après car la diffusion s'est tout simplement stoppée pendant plus de deux minutes. Les téléspectateurs ont eu droit à une rediffusion d'une partie du Canal Football Club. Et surtout... ils ont manqué le but de l'égalisation signé Valère Germain (2-2, 42e) ! Il n'a pas été diffusé en direct. Il a fallu attendre que la situation se règle, et la pause, pour revoir le but du Marseillais.

A la pause, Canal + a dévoilé les raisons du bug: une panne de courant passagère a frappé le stade Louis-II, perturbant et coupant la diffusion donc. Un problème qui semble bien inédit en France. Puis la chaîne a présenté ses excuses sur Twitter: "Toutes nos excuses aux supporters de l'OM, à ceux de Monaco ainsi qu'à tous les fans de foot pour cette rupture de faisceau liée à une panne de courant qui vous a privé du match durant près de 2mn".

Germain se rappelle au bon souvenir de Monaco

Heureusement, Jano Rességuié était présent au micro de RMC pour raconter l'action à ceux qui n'avaient de toute façon pas les images. Sur un corner, Dario Benedetto, buteur quelques instants plus tôt, a placé une tête sur la barre transversale de Benjamin Lecomte. L'action s'est toutefois poursuivie et Kevin Strootman a pu centrer en direction du second poteau, où Valère Germain rôdait. La tête plongeante de l'ancien Monégasque a cette fois fait mouche.

N.B