RMC Sport

Monaco-OM: les ultras monégasques dénoncent le "fiasco" de l'organisation

Chahutés samedi soir dans leur propre stade face à l'OM, les ultras monégasques ont pointé ce lundi des failles dans l'organisation et dénoncé un traitement "intolérable" à leur encontre.

Ce n'est pas nouveau. A chaque Monaco-OM, les supporters marseillais de tout le sud-est n'hésitent pas à parcourir les quelques centaines (voire dizaines) de kilomètres les séparant du Rocher, pour "envahir" les tribunes du stade Louis-II. Et cela a particulièrement été visible samedi soir, lors de la victoire olympienne en Principauté (2-0).

Présents en nombre dans le parcage visiteurs, mais également dans le reste du stade, les amoureux de l'OM ont donné de la voix toute la rencontre. Et les forces de l'ordre sont intervenues à plusieurs reprises dans les tribunes pour tenter de séparer supporters monégasques et marseillais qui se chauffaient. Ce qui a particulièrement agacé les ultras de Monaco.

"Le traitement qui nous a été infligé dans notre propre stade samedi soir est intolérable et inacceptable"

Via un communiqué publié ce lundi, ces derniers ont pointé des failles dans l'organisation et dénoncé un "fiasco". "Le traitement qui nous a été infligé dans notre propre stade samedi soir est intolérable et inacceptable", écrivent les ultras monégasques, en listant plusieurs problèmes constatés durant la soirée. A savoir une "vente de places à outrance dans les tribunes proches du Pesage aux supporters adverses clairement identifiés", un "parcage mis en place en cours de match au Pesage, du jamais vu" selon eux, ou encore un "matraquage pour nous faire sortir de la tribune puis un matraquage pour nous garder dans le stade".

Et les ultras de déplorer: "Il est vrai que pour certains, c’est plus simple de taper sur une minorité. La gestion des supporters adverses en masse dans Monaco, c’est trois fois dans la saison, et vous en avez déjà raté une."

C.C. avec C.B.