RMC Sport

Monaco-OM: la sensation Dieng offre un succès probant à Marseille dans le premier choc de la saison

Trois semaines après les incidents à Nice, l'OM s'est imposé sans trembler à Monaco (2-0) dans un match parfaitement maîtrisé. Longtemps maladroit, Bamba Dieng, auteur d'un doublé, est le héros du match côté marseillais.

La passe de trois pour l’OM. Invaincus en championnat depuis le 9 mai dernier et une défaite à Saint-Etienne, les Marseillais sont allés chercher une troisième victoire cette saison en s’imposant à Louis-II pour la première de Pau Lopez et Amine Harit sous le maillot marseillais (2-0). Grâce à ce succès, l’OM grimpe sur le podium, à cinq points du leader parisien, vainqueur de Clermont un peu plus tôt ce samedi.

Cette troisième défaite monégasque plonge les hommes de Kovac dans le doute et dans le ventre mou du classement (quatre points), à cinq jours du début de la Ligue Europa face au Sturm Graz (jeudi à 21 heures, à suivre sur RMC Sport 1).

Bamba Dieng, le patient marseillais

Pour le 100e affrontement entre les deux équipes, cette rencontre est animée dès le coup d’envoi, Marseillais et Monégasques se répondent coup pour coup, même si les hommes de Jorge Sampaoli se montrent les plus dangereux devant le but de Nübel. Titulaire en pointe en l’absence de Milik, Bamba Dieng est longtemps malheureux dans la surface en touchant deux fois le poteau. Mais le joueur de 21 ans est finalement récompensé à dix minutes du terme pour inscrire son premier but en Ligue 1 au bout de sa cinquième tentative. Bien lancé par Luan Peres, Dieng prend le meilleur sur Badiashile avant de tromper Nübel au premier poteau (37e). Un avantage logique pour l’OM, qui manque de peu le but du break après un festival de Valentin Rongier, qui élimine quatre Monégasques avant de buter sur Nübel (41e). De son côté, l’AS Monaco ne profite pas de quelques cadeaux marseillais pour revenir au score avant la mi-temps.

Wissam Ben Yedder transparent

Privés de ballons et inquiétants derrière, les Monégasques tentent de sortir la tête de l’eau par l’intermédiaire de Kévin Volland, mais se font une nouvelle fois punir par Bamba Dieng, auteur d’un doublé d’une frappe sèche, après un bon travail d’Amine Harit (60e). Malgré l’entrée de toutes les forces offensives à l’ASM, les attaquants de la Principauté n’ont pas apporté beaucoup de danger devant les cages de Pau Lopez (aucun tir cadré), à l’image d’un Wissam Ben Yedder transparent.

Solides pendant 90 minutes, les Marseillais viennent chercher leur 18e victoire lors des 50 derniers matchs en Principauté et font le plein de confiance avant leurs grands débuts en Ligue Europa ce jeudi en Russie, face au Lokomotiv Moscou (18h45, à suivre en direct sur RMC Sport 1). Et font aussi oublier les incidents de l'Allianz Riviera, à 27 kilomètres de là.

Analie Simon