RMC Sport

Monaco-OM: une précieuse victoire marseillaise après un match dingue

Choc spectaculaire ce dimanche à Louis-II entre l'AS Monaco et l'OM en clôture de la 5e journée de Ligue 1. Une rencontre très rythmée et remportée in fine par les Marseillais (3-4), qui reviennent au pied du podium.

Ces dernières saisons, il y a toujours beaucoup d'animation à Louis-II quand Monaco reçoit Marseille. Victoires 4-0 en 2016 et 6-1 en 2017 pour l'ASM, succès 3-2 des Olympiens en 2018... Le rendez-vous de ce dimanche, pour le compte de la 5e journée de l'exercice 2019-2020, n'a pas dérogé à la règle. Au programme: des buts en pagaille, une coupure de courant, des parades spectaculaires, et à la fin, une victoire pour les Marseillais (3-4).

Ben Yedder avait pourtant bien lancé l'ASM

Tout avait pourtant mal commencé pour les hommes d'André Villas-Boas, menés 0-2 après 26 minutes de jeu et les coups de boutoir de Wissam Ben Yedder. L'ancien Sévillan a d'abord converti un penalty concédé par Boubacar Kamara (17e, main dans la surface, à la lutte avec Islam Slimani). Puis, il a conclu en deux-temps un bon mouvement collectif mené avec Gelson Martins et Islam Slimani (26e).

A ce moment du match, ça sentait bon (enfin) la victoire pour Monaco, avant-dernier avec deux points pris en quatre journées avant le début de cette 5e levée. C'était sans compter sur le sursaut marseillais.

Benedetto éteint Monaco

Dario Benedetto a illuminé la fin du premier acte. L'Argentin, au second poteau, a réduit l'écart (38e). Puis, sa tête a trouvé la barre, mais l'OM a insisté et Valère Germain a égalisé d'une tête plongeante (41e). Une habitude pour l'ancien Monégasque: c'est la troisième fois qu'il marque contre son ancienne équipe. Mais ce but n'a pas été diffusé en direct à la télé à cause d'une panne de courant.

La pause n'a pas atténué l'élan phocéen. Dans un stade, comme souvent, peuplé de nombreux supporters marseillais, l'OM a repris sur le même rythme en seconde période et Dimitri Payet, pas vraiment pressé par les Monégasques, a ajusté Benjamin Lecomte d'une frappe bien enroulée (61e). Dario Benedetto, trouvé par Jordan Amavi, a breaké dans la foulée du plat du pied (66e). Voilà qui fait quand même quatre buts en cinq apparitions pour l'Argentin, qui rejoint Memphis Depay à la deuxième marche du classement des buteurs de Ligue 1, juste derrière Moussa Dembélé et Victor Osimhen (5 buts).

L'OM au pied du podium, Monaco

Seul bémol de la soirée marseillaise: la réduction du score signée Keïta Baldé (75e). A cause du Sénégalais, l'OM ne déloge pas Nantes de la 3e place à l'issue de cette 5e journée. Les Canaris restent sur le podium à la différence de buts (+2 contre +1). Marseille monte quand même à la 4e place grâce à ce troisième succès consécutif. Et le rival parisien, leader, n'est qu'à deux longueurs.

Pour Monaco, la soupe à la grimace est toujours plus amère. Les Monégasques restent avant-derniers, n'ont toujours pas gagné et se traînent avec le titre peu honorifique de plus mauvaise défense de Ligue 1 (14 buts encaissés en cinq matchs). Les temps sont durs pour Benjamin Lecomte et son coach Leonardo Jardim.

NB