RMC Sport

Montpellier: Delort "touché" par le départ de Der Zakarian, "j'ai les nerfs"

Andy Delort a rendu hommage à son entraîneur, Michel Der Zakarian, dont le départ en fin de saison a été annoncé avant la défaite de Montpellier contre Saint-Etienne (1-2).

C’est la fin d’une ère à Montpellier. Laurent Nicollin, le président du club, a décidé de ne pas reconduire Michel Der Zakarian dans ses fonctions d’entraîneur la saison prochaine. Le coach héraultais quittera donc le club à l’issue de la saison, en juin, après quatre saisons. L’information révélée par L’Equipe et confirmée par RMC Sport dans la journée, avant le coup d’envoi du match contre Saint-Etienne, a été confirmée par le principal intéressé après la rencontre (1-2). "Vingt-deux ans tout confondus, c'est une belle aventure qui s'arrête pour moi, a déclaré Der Zakarian en conférence de presse. Sans regrets. J'ai passé de bons moments dans ce club, on a bien travaillé et aujourd'hui, ça s'arrête. C'est la vie d'un coach."

Delort: "Il m’a beaucoup appris"

L’annonce de son départ a chahuté le groupe montpelliérain, et touché certains joueurs, comme Andy Delort. Buteur contre les Verts, l’attaquant a exprimé sa vive émotion de voir son coach s’en aller, face aux journalistes: "J'ai vraiment les nerfs. Le coach va nous quitter, en fin de saison. Il a fait du bien au club et les joueurs ne doivent pas lâcher mais le remercier en terminant le plus haut possible. J'ai été touché par l'annonce de son départ car ça fait trois saisons qu'on travaille ensemble. J'ai aimé travailler avec lui et il m'a beaucoup apporté et appris. Il a fait progresser le club aussi. Tout le monde a été touché. Quand on est footballeur, on se voit parfois plus que notre propre famille. Quand il y a des départs, on est touché."

Andy Delort espère que les joueurs vont continuer à se battre pour leur entraîneur, pour lui rendre hommage, et ne pas gâcher bêtement tout le travail qu'ils ont accompli ensemble. Car sans faire de bruit, Michel Der Zakarian a su métamorphoser son équipe défensive en armada spectaculaire, complète et compétitive, très enviée aussi, autour du duo d'attaque Laborde-Delort. "C'est aussi pour ça que j'ai les nerfs. Je n'ai pas envie qu'on finisse tranquille car on a fait une belle saison et il faut continuer à gagner des matches pour finir le plus haut possible, a confié Andy Delort. On ne va pas gâcher notre fin de saison sur les trois derniers matches. On connaît le danger, quand tu ne joues plus rien, et on avait peur de ça."

La décision d'un départ de Michel Der Zakarian a été prise d'un commun accord entre Laurent Nicollin et l'entraîneur. La décision a été entérinée vendredi, avant d'être annoncée aux joueurs samedi, lors de la mise au vert. Au mois de mars, les deux camps s’étaient rapprochés pour évoquer la possibilité de travailler ensemble la saison prochaine. Les discussions n’auront pas abouti. Laurent Nicollin souhaitait démarrer un nouveau cycle de quatre ans avec en perspective l’entrée dans le nouveau stade. Le président du MHSC travaille sur plusieurs pistes: Olivier Dall’Oglio, et David Guion, qui a proposé ses services, mais également Thierry Laurey sont des noms bien connus de notre championnat qui circulent pour prendre la suite.

QM