RMC Sport

Montpellier: Der Zakarian cherche la taupe après les critiques contre son staff

Michel Der Zakarian n'a pas apprécié les critiques contre son staff dans un article évoquant son avenir très incertain à Montpellier.

L'avenir de Michel Der Zakarian semble s'inscrire en pointillés du côté de Montpellier. Sous contrat jusqu'en juin prochain, l'entraîneur ne devrait pas être prolongé, selon un article de L'Equipe paru mercredi. Des échos entendus par le technicien qui ne s'en offusque pas.

Il fustige en revanche les critiques anonymes émises contre les membres de son staff et notamment le préparateur physique, Stéphane Paganelli, dont les séances seraient jugées trop légères au point que certains joueurs feraient appel à un coach particulier pour intensifier le travail physique de leurs côtés.

"Est-ce que ce sont des gens du club, des agents?"

"Ce n'est pas le fait que je sois en fin de contrat, a-t-il réagi mercredi après le match nul de son équipe à Metz (1-1) lors de la 23e journée de Ligue 1. C'est une situation qui arrive à beaucoup de joueurs et d'entraîneurs. Qu'on veuille continuer avec moi ou pas, c'est une chose. C'est la vie d'un entraîneur. Je n'ai rien à dire. C'est le contenu d'autres choses qui ne m'a pas plu comme attaquer mon staff. Est-ce que ce sont des gens du club, des agents?"

Avant la rencontre, Andy Delort, attaquant du MHSC, avait déjà fait part de son soutien au préparateur physique. "Stéphane Paganelli est un très très bon préparateur, avait écrit l'international algérien sur Twitter. J’ai toujours travailler en plus en dehors des séances avec le groupe. Stéphane est une personne que j’estime beaucoup, je ne me permettrai jamais de dire du mal de lui."

Arrivé en 2017 à Montpellier, Der Zakarian vit une saison compliquée avec son équipe, actuellement 11e de Ligue 1 et empêtrée dans une série de huit matchs consécutifs sans victoire. Le nom de Bruno Genesio est cité parmi les potentiels candidats à son remplacement.

NC avec Valentin Jamin