RMC Sport

Montpellier-Nîmes: commission de discipline dès ce lundi après les incidents

Montpellier-Nîmes

Montpellier-Nîmes - AFP

Montpellier a largement dominé Nîmes ce dimanche lors d'un bouillant derby du Sud (3-0). La rencontre a été interrompue à deux reprises en raison d'incidents en tribunes. La commission de discipline de la Ligue se réunira dès lundi.

Un grillage qui cède sous la pression de supporters, deux interruptions de match et une ambiance de braise avec des fans qui se chambrent par banderoles interposées: Montpellier, qui a sèchement battu Nîmes (3-0), est passé par toutes les émotions pour remporter ce dimanche le premier derby du Languedoc depuis 25 ans. Après les incidents survenus dans les tribunes de la Mosson, la LFP n'a pas tardé à réagir dans un communiqué.

Réunion lundi

"En raison des incidents survenus lors de la rencontre Montpellier Hérault SC - Nîmes Olympique, la commission de discipline se réunira dès demain (lundi) à 12h pour étudier les suites à donner aux événements ayant entraîné à deux reprises une longue interruption du match", a annoncé la Ligue, qui pourrait donc prendre des sanctions à l'encontre du MHSC.

En 2017, à la suite du match interrompu à Furiani entre Bastia et Lyon, la commission de discipline de la LFP avait décidé de ne pas faire rejouer le match et d'attribuer la victoire à l'OL sur tapis vert. Bastia avait également dû disputer trois rencontres à huis-clos et sur terrain neutre. En début d'année, le Losc avait écopé d'un huis-clos ferme et d'un autre avec sursis après l'envahissement de son terrain par ses supporters lors d'une rencontre de Ligue 1 contre Montpellier.

RR