RMC Sport

Montpellier se rapproche de l'Europe et enfonce un peu plus Saint-Etienne

Sous pression après les victoires de Monaco et Bordeaux samedi, Montpellier garde la cinquième place du championnat grâce à sa victoire acquise contre l'AS Saint-Etienne ce dimanche (1-0), malgré une grosse moitié de match à 10 contre 11. Les Verts, eux, subissent un huitième revers sur leurs 10 dernières sorties en Ligue 1.

La petite "mauvaise série" prend fin pour Montpellier. Après une lourde défaite à Paris et un nul concédé contre Metz, le club héraultais renoue avec la victoire en championnat à l'occasion de la 24e journée et cette rencontre face à Saint-Etienne, remportée à domicile ce dimanche (1-0). Un succès court mais précieux, d'autant plus que les hommes de Michel Der Zakarian ont dû jouer plus d'une période en infériorité numérique.

Indispensable Delort

L'efficacité a encore fait défaut aux Stéphanois en première période. Loïs Diony, Miguel Trauco et Denis Bouanga ont bien eu des opportunités, mais soit le cadre s'est dérobé, soit Geronimo Rulli était à la parade. Les Montpelliérains, eux, n'ont pas eu autant d'occasions, mais ils ont eu le mérite de concrétiser l'un d'elles.

A la réception d'un centre de Junior Sambia, Andy Delort a placé sa tête et inscrit son neuvième but de la saison (25e). Décisif à 33 reprises depuis son arrivée au MHSC (23 buts, 10 passes décisives d'après Opta), l'international algérien est décidément essentiel. Son record personnel de la saison 2018-2019 (14 buts) est bien parti pour tomber.

L'ASSE coule un peu plus, le MHSC garde son bien

Avant la pause, la machine montpelliéraine s'est toutefois grippée. Sambia a d'abord concédé un penalty et reçu un avertissement, mais le VAR a démontré que la faute commise avait eu lieu en dehors de la surface. Résultat: coup franc pour l'ASSE, mais carton rouge pour Sambia (41e).

Bien qu'en supériorité numérique, Saint-Etienne n'a pas réussi à refaire surface. Malgré une domination territoriale et une fin de match dans le camp de Montpellier, le verrou n'a pas cédé. L'hiver est bien rude pour Claude Puel et ses hommes, qui étaient encore aux portes du top 5 avant leur chute débutée il y a un peu plus de deux mois. Avec désormais deux victoires et huit défaites sur leurs 10 derniers matchs, les Verts restent à la 15e place (28 points), avec seulement quatre longueurs d'avance sur la zone rouge. Bien plus haut, Montpellier répond aux Monégasques et aux Girondins en reprenant la cinquième place (37 points), à trois longueurs de Rennes (troisième) et quatre de Lille (quatrième).

N.B