RMC Sport

Nantes: banderoles hostiles à la Beaujoire, Blanc et Vieira ciblés pour remplacer Gourcuff?

Au lendemain de la lourde défaite de Nantes face à Strasbourg (0-4), des banderoles contre Waldemar Kita ont été accrochées aux grilles de la Beaujoire ce lundi. Dans ce contexte tendu, l’avenir de Christian Gourcuff s’inscrit en pointillés à la tête des Canaris, actuels 14es de Ligue 1. Selon L’Équipe, la direction du club penserait à Laurent Blanc et Patrick Vieira pour le remplacer.

Ils s’étaient déjà manifestés dimanche, avant le match contre Strasbourg. Agacés par la situation sportive du FC Nantes, une vingtaine de supporters avaient interpellé les Canaris devant leur hôtel avec un message très clair: "Après un début de saison bidon, on attend une réaction". Le capitaine Nicolas Pallois et Franck Kita, le fils du président Waldemar et directeur général délégué du club, avaient échangé quelques instants avec eux. Mais ça n’a pas empêché les partenaires d’Alban Lafont de sombrer contre le Racing, lors de la 14e journée de Ligue 1 (0-4).

Au lendemain de cette claque, qui laisse le FCNA à la 14e place du classement, avec seulement trois points d’avance sur la zone rouge, plusieurs banderoles cinglantes ont été accrochées aux grilles de la Beaujoire. Peut-être par le même groupe de supporters. "Le FC Nantes balayé, le FC Nantes souillé, le FC Nantes humilié… A quand le FC Nantes libéré?", "Celui qui renonce à être ton entraîneur cesse déjà d’être con", "Gourcuff ou un autre, l’issue est définitivement toujours la même": trois messages conclus par un "Kita out", clairement adressé au propriétaire du club, en poste depuis 2007.

Gourcuff ne compte pas démissionner

Dans ce contexte tendu, la question de l’avenir de Christian Gourcuff se pose clairement. Un an et demi après son arrivée, le coach de 65 ans est dans une position très inconfortable. Son départ est évoqué. Selon L’Équipe, la direction nantaise penserait à Laurent Blanc et Patrick Vieira pour lui succéder. Gourcuff en a bien conscience, même s’il a fait comprendre ce week-end qu’il ne démissionnerait pas.

"Est-ce que je serai là au prochain match (dimanche contre Dijon) ? Posez la question aux personnes à même de répondre. J’ai un contrat (jusqu’en juin 2021), a-t-il déclaré en conférence de presse. Je ne vais pas refaire l’historique de ma venue, je suis venu ici pour donner un coup de main. Je suis au service du FC Nantes, j’essaie de faire du mieux possible. Il y a des moments où c’est plus difficile. Si je ne conviens pas à la situation, ce n’est pas un souci. Dans ma situation et la façon dont je suis venu, ce serait encore moins un souci."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur