RMC Sport

Nantes: "L'équipe est toujours malade" selon Kombouaré, malgré la victoire

Le FC Nantes a renouvé avec la victoire ce dimanche en déplacement sur le terrain d'Angers (1-3). Nouvel entraîneur du FCN, Antoine Kombouaré s'est félicité de la réaction de ses joueurs mais estime que le chemin pour le maintien sera encore long.

Nantes a retrouvé le sourire ce dimanche, avec sa victoire lors de son derby face à Angers (1-3). La première des Canaris en 2021 et même depuis le 7 novembre dernier. Intronisé au poste d’entraîneur cette semaine en remplacement de Raymond Domenech, évincé après seulement sept matchs mais aucune victoire, Antoine Kombouaré a préféré rester mesuré en conférence de presse.

Nantes n’a eu besoin que de sept minutes pour mener rapidement 2-0 face à Angers, grâce à Moses Simon (4e) et Imran Louza (7e) sur penalty. "C'est pas mal pour des débuts. C’est surtout une belle surprise. Je ne vous cache pas que j’ai pensé à des choses avant ce match-là. Aujourd’hui, ça s’est déroulé comme je le pensais, s’est réjoui Antoine Kombouaré. J’ai demandé à mes joueurs de ne pas avoir peur, de jouer. Notre début de match est exceptionnel, on mène rapidement 2-0. Quand Angers a mis son but, ça a été compliqué, notre début de seconde période a été très compliqué. On a eu un peu de réussite. On a fait ce qu’il faut pour plier le match à la fin.”

"La révolte vient des joueurs, pas de moi"

Devant à la pause malgré la réduction du score de Thomas Mangani (33e), Nantes a su trouver les ressources pour résister face à un adversaire en confiance. Le FCN a validé son succès en fin de partie grâce à Kader Bamba (86e). "J’ai entendu des joueurs d’Angers crier que nos joueurs étaient morts. C’est l’avantage du huis clos, on entend tout. J’ai prévenu mes joueurs à la mi-temps: ‘voilà ce qu’ils ont dit’, a confié Kombouaré sur sa méthode pour motiver ses joueurs. On a eu un peu de réussite en fin de match. Les joueurs ont répondu et montré qu’ils n’avaient pas peur. Je suis super content de leur prestation dans une période compliquée pour eux. La révolte ne vient pas du fait que je sois là, mais elle vient des joueurs.”

Pour la première d’Antoine Kombouaré sur le banc du FC Nantes, les joueurs nantais ont mis fin à leur série de 15 matchs sans victoire en Ligue 1. Pour autant, ils restent 18e au classement avec leur actuel statut de barragiste. “Je vais être très clair: si on avait perdu aujourd’hui, ça n’aurait pas été un problème car l’équipe est toujours malade. On gagne, c’est bien, mais ce ne sont que trois points de pris, a prévenu Antoine Kombouaré. L’objectif final est le maintien, il y a encore beaucoup de points à prendre. Cela va leur laisser un peu de répit, un peu de confiance et de sérénité. J’ai entendu leur cri après le match, j’étais à l'extérieur, c’est bien. Mais nous ne sommes surtout pas maintenus après ce succès.”

Lafont trouve que Kombouaré "transmet beaucoup d'énergie"

Passé aussi en conférence de presse, Alban Lafont a en tout cas salué l’arrivée de son nouvel entraîneur. "Dans le repli défensif et offensivement, c’était beaucoup mieux. Il nous transmet beaucoup d’énergie, on a besoin de ça dans la position où nous sommes. C’est ce qu’il nous faut, a estimé le gardien du FCN. C’est un coach qui communique beaucoup avec les joueurs, dans le vestiaire mais aussi pendant le match. On a des jeunes qui ont besoin de ça, ça ne peut être que positif."

Antoine Kombouaré et ses hommes ont maintenant quelques jours pour préparer la réception de l’OM samedi prochain (17h), avant un déplacement à Nîmes le dimanche 28 février qui s’annonce comme un match de la peur, alors que le club du Gard se situe derrière le FCN au classement, dans la zone de rélégation.

GL avec Pierre-Yves Leroux