RMC Sport

Nantes-PSG: la presse ironise sur la défaite des Parisiens

Thomas Tuchel, devra encore attendre d'être sacrée en Ligue 1 pour la première fois avec le PSG.

Thomas Tuchel, devra encore attendre d'être sacrée en Ligue 1 pour la première fois avec le PSG. - AFP Sports

La presse française, très critique sur la prestation parisienne mercredi face à Nantes après la défaite (2-3), a préféré tout en pointant du doigt les difficultés du PSG, se montrer plutôt potache avec les joueurs de Tuchel.

Le PSG aurait pu être champion de France face à Lille dimanche, puis mercredi contre Nantes. Deux défaites plus tard, les Parisiens n'y arrivent toujours pas et suscitent l'ironie de la presse française: "Heureusement pour lui que Paris a 17 points d'avance car en l'espace de dix jours, l'ogre de la Ligue 1 est devenu une sorte de petit poucet qui ne fait plus peur à personne" ose l'AFP. Tout en rappelant un autre échec, celui de la Ligue des champions: "Ironie du calendrier, l'humiliation nantaise a eu lieu juste avant les dernières affiches(...) Et au lendemain de l'exploit de l'Ajax Amsterdam sur le terrain de la Juventus de Cristiano Ronaldo, malgré un budget cinq fois inférieur à celui du club parisien !".

-
- © -

A la une du quotidien L'Equipe, si l'affiche folle entre Manchester City et Tottenham retient l'attention sur l'édition nationale, un encart est consacré au Paris-Saint-Germain: "Comme des débutants", également titre le journal pour l'édition parisienne en Une, référence appuyée à Kylian Mbappé. Le champion du monde avait évoqué ainsi la performance des Parisiens face à Lille dimanche dernier, et absent mercredi contre Nantes. Sans son meilleur buteur, le PSG a "touché le fond" affirme l'Equipe. Et inquiète déjà à quelques jours de la finale de Coupe de France: "Le PSG est apparu perdu à tous les étages à Nantes. Cela n'augure rien de bon (...) Et ce dernier rendez-vous majeur conditionnera le bilan de la saison parisienne. "

"La bouillie tactique de Tuchel"

Thomas Tuchel, malgré un groupe limité par de nombreuses absences, est également victime des critiques de L'Equipe: "Les difficultés oratoires de Tuchel ont été le prolongement d'une bouillie tactique sur le terrain".Le Parisien parle lui de "troisième balle de match gâchée. Au tennis, cela commence à faire beaucoup. Au foot aussi, d'ailleurs." ironise le journal. Les faiblesses affichées mercredi inquiètent, à l'image des nombreux "titis" sur la pelouse: "Certains jeunes formés au PSG n'ont pas encore leur place dans une équipe de haut de tableau. Peut-être ne l'auront-ils jamais d'ailleurs." Avant de se montrer aussi très glaçant sur la prestation globale parisienne: "Les joueurs ont préféré se murer dans un silence général. La seule action collective de leur soirée nantaise."

-
- © -

Du côté de Nantes, le journal local Presse Océan salue "le nouvel exploit" du FCN après les victoires face à Marseille et Lyon. Sur leur site, Presse Océan se réjouit aussi de voir que les joueurs "ont ainsi provisoirement empêché les Parisiens de les rejoindre au palmarès, le Paris SG devra ainsi patienter pour empocher un 8e titre de champion de France". S'il ne fait pratiquement aucun doute que le club de la capitale va être sacré champion de France, et cela pourrait intervenir dimanche face à Monaco, l'AFP résumait peut-être le mieux cette situation de début de crise: "Et dire que sans le rocambolesque "sauvetage" de Maxim Choupo-Moting contre Strasbourg il y a dix jours, l'affaire aurait sans doute était pliée..."

G.L