RMC Sport

Nice a "une chance sur 100 de conserver Ben Arfa"

Jean-Pierre Rivère

Jean-Pierre Rivère - AFP

Invité de Larqué Foot ce mardi, Jean-Pierre Rivère, le président de l’OGC Nice, a fait le point sur la situation d’Hatem Ben Arfa et de Valère Germain, deux des principaux artisans de la belle saison niçoise.

Actuellement 4e au classement, l’OGC Nice peut encore espérer jouer un mauvais tour à Monaco et terminer la saison sur la dernière marche du podium. Une fois que le championnat aura rendu son verdict, Jean-Pierre Rivère devra gérer quelques dossiers épineux. Invité de Larqué Foot sur RMC, le président niçois évoque l’avenir de Valère Germain et d’Hatem Ben Arfa, respectivement prêté par l’ASM et en fin de contrat en juin prochain.

L’avenir de Ben Arfa

« Je dirais qu’on a une chance sur 100 de le conserver. Le projet d’Hatem est d’abord sportif, le financier est important bien sûr mais il vient en second. Sincèrement, je connais le joueur et je sais quel est son état d’esprit. Il y a une chance sur 100 mais quand on a essayé de le recruter, tout le monde s’est foutu de nous. Mais on s’est accroché et on y est arrivé. Si on ne tente pas l’impossible, on n’atteint jamais rien. Donc on verra bien. Il est fort probable qu’Hatem ne soit plus Niçois l’année prochaine mais si on a une petite chance, je vous assure qu’on la jouera à fond. Un transfert au Barça ? Je pense que c’est une piste crédible mais je n’ai pas à conseiller Hatem sur ce sujet-là. En plus, je ne serais pas objectif. Si je discutais avec lui, j’essaierais toujours de jouer ma petite carte et de lui demander de rester une saison de plus. Avec Hatem, on avait pris un vrai pari ensemble et je pense qu’il a réussi le sien tout comme nous avons réussi le nôtre. »

Le cas Germain

« Valère Germain appartient à Monaco et je ne vous cache pas que l’on va essayer de voir ce qu’on peut faire. Le joueur aura aussi son mot à dire puisqu’avec la saison qu’il vient de faire, peut-être que l’Angleterre lui tendra les bras. A Nice, on a une bande de copains qui ont vécu une année extraordinaire et qui sont très heureux ensemble. On va tout faire pour que la bande de copains ne se disperse pas trop ! »