RMC Sport

Nice: la réponse de Rivère à la "fronde des supporters" contre Vieira

Jean Pierre RIVERE et Patrick VIEIRA

Jean Pierre RIVERE et Patrick VIEIRA - ICON

Invité ce mercredi de l'émission "Top of the Foot", Jean-Pierre Rivère a réagi aux critiques des supporters visant Patrick Vieira. S'il assure entendre cette "fronde", le président de l'OGC Nice tient à défendre son entraîneur.

Patrick Vieira est-il toujours l’homme de la situation à Nice? Ce n'est pas ce que pensent certains supporters niçois, qui aimeraient voir leur équipe pratiquer un jeu plus attrayant et obtenir des résultats plus convaincants au vu des joueurs recrutés lors des derniers mercatos.

Interrogé sur ces critiques ce mercredi dans l’émission "Top of the Foot" sur RMC, le président niçois Jean-Pierre Rivère a apporté son soutien à son coach.

"On entend la fronde des supporters. Même s’ils ne sont pas au stade, on sait ce qui se passe. Mais quand on est dans une barque, au milieu de l’eau, on travaille et on rame tous ensemble dans le même sens pour trouver des solutions. Ce groupe a progressé, mais on s’est malheureusement ramassés à Prague (défaite 3-2 en Ligue Europa). Ça a suivi avec Monaco (défaite 2-1 en Ligue 1). On a fait deux très mauvais matchs. Les joueurs et le coach en ont conscience", a-t-il réagi.

"Soit on baisse les bras, soit on relève la tête"

Les Aiglons, qui se sont encore renforcés cet été avec les signatures d’Hassane Kamara, Rony Lopes, Jeff Reine-Adélaïde ou encore Amine Gouiri, pointent à la huitième place du championnat, à un point du podium. La situation est bien plus compliquée en Ligue Europa puisqu’ils sont troisièmes de leur groupe avec seulement trois points pris sur neuf possibles.

"Notre travail aujourd’hui est de se dire: ‘qu’est-ce qu’on peut faire pour aider le coach, le staff et les joueurs afin d’inverser la tendance?’ On entend les choses, on n’est pas sourds, mais notre rôle est de soutenir les gens qui sont avec nous dans le bateau et de faire en sorte de trouver ensemble des solutions. Si je parle de résultats, on a loupé l’occasion d’être seconds. En Ligue Europa, on est mal positionnés, on a grillé nos jokers. Tout le monde est conscient des difficultés que nous traversons. Soit on baisse les bras, soit on relève la tête et c’est ce qu’on va faire", a souligné Rivère. Il faudra pour cela commencer par faire tomber l’OM après la trêve internationale.

>> Les podcasts de l'émission Top of the Foot

RR