RMC Sport

Nice: Maracineanu milite pour l’arrêt des matchs après les chants insultants de supporters niçois contre Sala

Contactée jeudi par RMC Sport, la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, a réagi aux chants injurieux de certains supporters de Nice à l’égard d’Emiliano Sala, mercredi lors du match de Ligue 1 face à Saint-Etienne (4-2). L’ancienne nageuse espère que consigne sera désormais donnée aux arbitres d’arrêter les matchs en cas de récidive.

"Tout le monde a été choqué par ces chants totalement indécents." Comme tous les amoureux de football, Roxana Maracineanu n’a pas du tout apprécié les chants insultants à l’égard du regretté ex-buteur de Nantes, Emiliano Sala, lancés par certains supporters de Nice, mercredi soir à l’Allianz Riviera, lors de la réception de Sain-Etienne (4-2) pour le compte de la 36eme journée de Ligue 1. Contactée jeudi par RMC Sport, la ministre déléguée aux Sports a ressenti "la sidération du monde du football et de toutes les personnes qui suivent ces matchs avec passion."

Elle salue la réaction de l'OGC Nice

"Je suis heureuse d’avoir vu l’entraîneur du club (Christophe Galtier) poser ce sujet dès l’entrée en conférence de presse. Le club a aussi réagi immédiatement après le match. Je trouve ça très bien. Les consciences sont éveillées sur ce sujet. Mais ça ne doit pas en rester là. J’encourage le club à prendre des sanctions vis-à-vis des individus ou du groupe de supporters concerné par ces chants."

Roxana Maracineanu va encore plus loin. "Peut-être qu’une partie de la solution est de dire clairement au plus haut niveau des instances sportives que de tels chants peuvent être une cause d’arrêt des matchs." De là à penser que les Niçois et les Stéphanois auraient dû s’arrêter de jouer mercredi soir ? "Je ne sais pas comment on entend les chants quand on joue, en pleine action, répond l’ancienne nageuse. Preuve qu’on l’entend, Christophe Galtier s’est insurgé contre cela dès son entrée en conférence de presse. Sans doute que lorsqu’on est dans un stade, sur le terrain, on les entend. Donc si les arbitres entendent (ces chants) il faut qu'ils aient désormais une consigne de pouvoir interrompre le match. Et que le speaker fasse un rappel à l’ordre pour le groupe de supporters qui entame ce chant", conclut Maracineanu.

ABr avec NP