RMC Sport

Nice-Metz: Antonetti pas inquiet pour le maintien des Niçois

Vainqueur ce dimanche avec le FC Metz (1-2) de l'OGC Nice, Frédéric Antonetti s'est montré plutôt optimiste pour la fin de saison de son ancien club. Pour le technicien messin, les Aiglons ne devraient pas descendre en Ligue 2.

C'est un club qu'il connaît très bien. Ancien entraîneur de l'OGC Nice entre 2005 et 2009, Frederic Antonetti s'est imposé ce dimanche avec le FC Metz sur le terrain de l' Allianz Riviera (2-1), pour le compte de la 26e journée de Ligue 1. Interrogé en conférence de presse sur la situation des Aiglons, le technicien messin s'est montré confiant.

Avec trois défaites de rang, Nice se retrouve 16e du championnat avec 29 points, soit provisoirement six unités d'avance sur Nantes, 18e. "Je ne pense pas qu'ils vont jouer le maintien, a lancé Antonetti. Il y a un écart. C'est une équipe qui a un gros potentiel technique, peut-être l'une des meilleures sur ce niveau-là. Je ne peux pas juger non plus car je ne suis pas avec eux au quotidien. Mais quand on analyse cette équipe, il y a vraiment des bonnes choses."

Antonetti prudent sur le top 5

Du côté de Metz, le promu vit une saison de rêve avec une sixième place au classement. Grâce à des réalisations de Boubakar Kouyaté et Lamine Gueye, Metz a renoué avec la victoire face à Nice après deux défaites de suite. "Le jeu de Nice est très varié, il faut mettre en place un dispositif pour les contrarier, c'est ce qu'on a fait ce soir", s'est félicité Antonetti.

A la lutte pour les premières places avec Metz, Frederic Antonetti préfère rester prudent quant à la fin de saison. "Il faut être lucide et clairvoyant, il y a Rennes Montpellier Lens Marseille pour la cinquième place il y a des candidats costauds, a averti celui qui a prolongé son contrat cette semaine jusqu'en juin 2024. Il ne faut pas se mettre la pression de dire on va jouer la cinquième place. Pourquoi pas jouer la cinquième place dans les dernières journées."

Metz se déplacera samedi prochain à Bordeaux (13h) pour tenter de confirmer ce succès acquis dimanche face à Nice.

GL avec Clément Brossard