RMC Sport

Nice-PSG à 13h: plus de 700 millions de téléspectateurs potentiels en Chine

Programmé à un horaire inhabituel dimanche (13h), le match entre Nice et le PSG va bénéficier d’une couverture exceptionnelle en Chine. Potentiellement, ce sont plus de 700 millions de Chinois qui seront "touchés" par l’événement.

La programmation inhabituelle du duel de L1 (30e journée) entre Nice et le PSG, dimanche à 13h, n’a évidemment rien d’anodin. "C’est pour améliorer l’exposition de la Ligue 1 à l’international et en particulier sur le continent asiatique et en Chine, parce que c’est un continent en plein développement, explique Didier Quillot, le directeur général de la Ligue. C’est un continent qui adore le football, la Chine est un pays pour lequel le football fait maintenant partie des priorités nationales. Et donc il faut mieux exposer la Ligue 1 en Chine. Dès lors, qui dit meilleure exposition dit programmation à l’heure du prime-time en Chine, c’est-à-dire 20h, 13h en France."

Concrètement, en Chine, grâce à la télé en clair et les abonnements, ce sont plus de 750 millions de personnes qui pourraient potentiellement regarder ce match, également diffusé au Japon, en Thaïlande, en Indonésie, en Malaisie, à Hong-Kong et Singapour. "Ce match sera retransmis sur plusieurs plateformes, détaille Didier Quillot. D’abord des plateformes de PayTV, qui sont PP TV d’une part et Tencent d’autre part. Ce sont deux plateformes qui à elles deux ont une base initiée de 700 millions d’abonnés, donc on va voir combien d’entre eux regarderont le match. Et puis, il y a deux diffuseurs en clair qui, pour l’un, représente 10 millions de foyers, et pour l’autre 30 millions."

Dans un communiqué, la LFP ajoute que "la rencontre sera également diffusée en léger différé à partir de 21h heure locale par une autre chaîne régionale majeure, Guangdong TV, qui est reçue dans 18 millions de foyers".

Nice-PSG, deux clubs pas choisis au hasard

Si ce sera la première fois qu’un match de L1 se disputera à 13h, la Ligue n’est pas la pionnière en la matière. "On n’est pas les premiers à faire ça, précise Didier Quillot. La Liga l’a fait en programmant un clasico Real-Barca à 13h l’hiver dernier." Et le choix de Nice et du PSG n’est pas anodin. Même sans Neymar, le PSG et ses stars sont les têtes de gondole du championnat de France. Quant à l’OGC Nice, il est détenu en partie par des investisseurs chinois depuis juin 2016 (Chien Lee et Alex Zheng). Cette saison, le Gym arborait également un sponsor chinois lors de ses rencontres de Ligue Europa (7 Days Inn, un groupe hôtelier). Avec tous ces efforts de programmation et marketing, la Ligue espère évidemment une forte audience dominicale. Réponse en début de semaine prochaine.

JMD (avec LB)