RMC Sport

Nice: Ratcliffe assume le départ de Vieira et ne veut pas céder à la panique

Lors d'une interview pour Nice Matin ce jeudi, Bob Ratcliffe, frère de Jim et patron d'Ineos Football, s'est confié après le départ de Patrick Vieira. Et assure ne pas vouloir céder à un vent de panique.

Bob Ratcliffe est revenu sur le départ de Patrick Vieira, lors d’une interview pour Nice-Matin ce jeudi. Le frère de Jim et patron d'Ineos Football a évoqué le licenciement du Français, le 4 décembre dernier: "une décision unanime, assure-t-il. Cela doit l’être quand il s’agit d’un rôle aussi important que celui de l’entraîneur. J’en ai parlé avec mon frère Jim, et nous avons pris, tous ensemble, cette décision difficile." 

"Je ne me souviens pas du timing exact, ajoute Ratcliffe. Nous parlions régulièrement et assez longuement du sujet avec Jean-Pierre Rivère, Julien Fournier et Jim. Nous avions atteint le point où il était temps de finaliser cette décision." Le dirigeant d’Ineos n’a pas voulu communiquer les "raisons du départ", car "on en a discuté avec lui et on garde ça en interne".

"Vieira a beaucoup apporté au club"

Bob Ratcliffe a tenu tout de même à préciser que le club a "un grand respect pour Patrick Vieira. Il a beaucoup apporté au club, c’est une légende du football, il a attiré de très bons joueurs et il a toujours donné 100% de ce qu’il pouvait pour l’OGCN", malgré cette décision "qui n’a pas été prise à la légère". 

Le propriétaire du club des aiglons s’est prononcé au sujet du potentiel prochain successeur. Avec un mot d'ordre: ne pas céder à la panique. "Nous ne voulions surtout pas nous précipiter. Il reste deux tiers du championnat, insiste Ratcliffe, qui ajoute qu'aujourd’hui, "le meilleur entraîneur pour le Gym est celui qui est sur le banc, Adrian Ursea. Pour l’avenir, nous verrons qui sera le meilleur candidat. Nous n’avons pas besoin d’un grand nom, nous avons besoin d’un entraîneur dont les qualités conviennent parfaitement au club". 

ALR