RMC Sport

Nice: Rivère l'assure, Vieira "n'est pas du tout en danger"

Sur une série de cinq matchs sans victoire, dont quatre défaites, Nice est en chute libre en Ligue 1. Mais à en croire Jean-Pierre Rivère, invité ce mercredi de l'émission Team Duga sur RMC, Patrick Vieira n'a pas à s'inquiéter pour son poste.

Quinzième de Ligue 1 et sur une série de cinq matchs sans victoire (dont quatre défaites), l’OGC Nice traverse une passe compliquée. Mais Patrick Vieira n’a pour autant à s’inquiéter pour son avenir. Au moins à court terme. "On a un coach qui est là. La priorité, c’est de retrouver des points et un contenu dans le jeu. Imaginons que Nice empile les défaites, là on se posera des questions tous ensemble. Mais aujourd’hui Patrick n’est pas du tout en danger", a assuré ce mercredi le président niçois Jean-Pierre Rivère dans l’émission Team Duga sur RMC.

"On a un mauvais début de championnat, c’est une certitude. Il faut qu’on relève la tête. Mais le projet est sur plusieurs années. On a expliqué que c’était une année de transition. C’est une réalité. Si vous partez en vrille dès que le bateau tangue un peu, vous ne bâtissez rien. La confiance est là. On prend le temps", a-t-il souligné, avant de comparer la situation actuelle de Vieira à celles rencontrées par Claude Puel et Lucien Favre par le passé sur le banc niçois.

Les précédents Puel et Favre

"Avec Puel, on a vécu sept défaites d’affilée. J’avais la même question à tous les matchs: "quand allez-vous licencier Claude Puel?" Au sixième match, j’ai dit que je n’allais pas le licencier mais le prolonger. Avec Favre, on a eu cinq défaites d’affilée. On n’a pas tremblé. Ça ne veut pas dire qu’on n’est pas vigilants, inquiets ou soucieux. Mais il y a deux choses: notre début de championnat et notre projet sur plusieurs années. Je suis inquiet de notre début de championnat, mais je n’ai aucune inquiétude pour notre projet", a poursuivi Rivère, qui n’a pas fixé à Vieira l’objectif de qualifier les Aiglons pour une Coupe d’Europe cette saison.

"On a eu un mercato très court. L’année prochaine, on sait qu’on performera un peu mieux sur beaucoup de sujets", a appuyé Rivère. Opposés ce mercredi soir au Mans en 16es de finale de la Coupe de la Ligue, les Niçois tenteront de rectifier le tir en championnat dimanche face au Stade de Reims (17h).

>> Les podcasts de Team Duga

RR