RMC Sport

OL-ASSE: Garcia félicite Kadewere pour son doublé et n'accable pas Dembélé

Lancé en seconde période, Tino Kadewere a permis à l'OL de renverser Saint-Etienne (2-1) dans le derby. Séduit par ses qualités, Rudi Garcia a tenu à le féliciter après la rencontre, sans accabler Moussa Dembélé, resté muet pour son retour dans le onze de départ.

Le héros du derby, c’est lui. Lancé à la 57e minute de jeu alors que Saint-Etienne menait 1-0 depuis le but contre son camp d’Anthony Lopes en première période (40e), Tino Kadewere a claqué un doublé pour permettre à l’OL de s’adjuger le derby (2-1) ce dimanche, en clôture de la dixième journée de Ligue 1. Il d’abord égalisé d’une belle talonnade à la réception d’un centre de Maxwel Cornet (65e), avant de donner l’avantage aux siens d’un tir en bout de course qui a complètement surpris Jessy Moulin (74e).

Meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière avec Le Havre, il a confirmé avec cette prestation qu’il a tout à fait le niveau pour s’imposer à l’échelon supérieur. "Tous ceux qui sont entrés nous ont apporté. Et en ce moment, il suffit de jouer attaquant gauche chez nous pour marquer donc je suis content pour Tino (sourire). Il le mérite, c’est bien", a souligné après la rencontre Rudi Garcia en conférence de presse.

"Un bon sens du jeu et des qualités de finisseur"

"L’homme est apprécié de tout le monde. Le joueur a vraiment des qualités, il est assez complet, il joue bien avec les autres. Il a un bon sens du jeu et des qualités de finisseur comme on a pu le voir. Je n’ai pas revu son premier but, mais quand ça rentre, c’est magnifique", a ajouté l’entraîneur lyonnais, qui avait donc décidé de laisser l’international zimbabwéen sur le banc au coup d’envoi pour relancer Moussa Dembélé. Muet depuis le quart de finale de Ligue des champions remporté face à Manchester City (3-1) le 15 août dernier, l’ancien attaquant du Celtic a trompé Moulin à deux reprises au Groupama Stadium. Mais ses deux buts ont été refusés pour hors-jeu.

"Moussa aurait pu être l’homme du match. J’ai regardé, il n’y a pas grand-chose à dire sur son premier but. Il est hors-jeu. Sur le deuxième, j’ai aussi regardé et je préfère ne rien dire. Comme je l’ai dit avant le match, ce n’est pas important qui marque. L’important c’est que l’équipe gagne et que tout le monde se sacrifie pour tout le monde", a insisté Garcia, qui peut se réjouir d'avoir autant de solutions offensives à sa disposition. Place maintenant à la trêve internationale et deux semaines de préparation avant le déplacement à Angers le dimanche 22 novembre.

RR