RMC Sport

OL: Aulas dément toute insulte avec Eyraud

S'il reconnaît un échange tendu avec Jacques-Henri Eyraud, mardi lors d'un conseil d'administration d'urgence de la LFP, le président de l'OL Jean-Michel Aulas assure que ni lui ni son homologue marseillais n'ont prononcé d'insulte.

La hache de guerre n'est pas enterrée, mais Jean-Michel Aulas ne jette cette fois pas d'huile sur le feu. Alors que L'Equipe, dans un article relayant la réunion d'urgence du conseil d'administration de la LFP mardi, évoquait des insultes entre le président de l'OL et son homologue marseillais Jacques-Henri Eyraud, le dirigeant rhodanien a démenti ce jeudi.

"Il n'y a pas eu d'insulte, a assuré Aulas sur Twitter. Le ton est monté car Jacques-Henri Eyraud prétendait que je monopolisais la parole dans un conseil où j'étais invité." S'il n'est pas d'accord sur la forme, le patron de l'OL ne conteste donc pas le fond, et un nouvel accrochage avec "JHE".

Déjà un accrochage médiatique en mars

Mardi, Aulas et Eyraud n'étaient a priori pas d'accord sur les conséquences de la décision gouvernementale interdisant les compétitions jusqu'à fin juillet. Aulas, à ce moment-là, voulait semble-t-il une reprise de la saison de Ligue 1 en août, ou du moins une conclusion sous un autre format, là où la tendance était clairement à un arrêt définitif – qui a depuis été acté.

En mars, les deux hommes s'étaient déjà livré une passe d'armes médiatique dès l'interruption de la Ligue 1, Eyraud dénonçant alors dans une tribune "l'égoïsme" et "l'obscénité" de Jean-Michel Aulas, qui avait promis en retour de le poursuivre pour diffamation.

RMC Sport