RMC Sport

Ligue 1/Ligue 2: les questions qui restent en suspens après la décision de la LFP

Le bureau de la LFP, réuni ce jeudi matin, a acté l'arrêt des championnats de Ligue 1 et Ligue 2. Si le classement est figé et le PSG sacré champion de France, plusieurs questions n'ont toujours pas trouvé de réponse en attendant le vote du conseil d'administration et la validation des décisions par l'assemblée générale.

La LFP a décidé ce jeudi d'arrêter définitivement les saisons de Ligue 1 et Ligue 2 en marge de l'épidémie de coronavirus. L'instance dirigeante du football professionnel a également confirmé les futurs sacres du PSG en L1 et de Lorient en L2 ainsi que les noms des promus et relégués. Pas encore officielle, cette décision doit être validée par le conseil d'administration de la LFP mais ne répond pas à toutes les interrogations.

Rennes devra-t-il passer par des barrages de Ligue des champions?

Troisième de Ligue 1 après l'arrêt de la saison, Rennes a décroché son billet pour la Ligue des champions. En raison de la place de la France, cinquième nation à l'indice UEFA, les Bretons devront passer par deux tours (Q3 et barrages) en aller-retour pour accéder à la phase des groupes.

Mais l'équipe entraînée par Julien Stéphan peut encore espérer une qualification directe à condition que le vainqueur de la Ligue Europa soit déjà qualifié pour la prochaine C1. Pour le moment, seules des victoires de l'Inter Milan et du FC Séville qualifieraient Rennes.

Les finales des deux coupes seront-elles jouées ?

La question est d'importance puisqu'elle permettra de connaître le nom des deux équipes qui accompagneront Lille en Ligue Europa. L'Olympique Lyonnais décrocherait sa qualification en cas de victoire en finale de Coupe de la Ligue face au PSG. Idem pour l'AS Saint-Etienne, toujours face au PSG, en Coupe de France. 

Problème, la LFP n'a pas communiqué sur la question et un flou persiste quant au nom des qualifiés en C3. Pour sa dernière édition, la Coupe de la Ligue pourrait ne pas aller à son terme. Noël Le Graët, président de la FFF souhaite voir la finale de Coupe de France disputée début août ou craint de ne pas la jouer. Reste à savoir qui aura la priorité entre les finalistes des coupes nationales ou le classement figé de la Ligue 1. Si le championnat l'emporte, Reims et Nice joueraient en Ligue Europa. L'OL et l'ASSE seraient privés d'Europe.

Aura-t-on des barrages entre la L1 et la L2?

La LFP a décidé de valider les montées de Lorient et Lens en Ligue 1 et d'envoyer Amiens et Toulouse, derniers de l'élite, en Ligue 2. En revanche, la Ligue ne prévoit pas d'organiser de barrages entre le 17e de l'élite et le vainqueur des play-offs de L2. 

A la lutte pour le maintien en L1, Nîmes, Saint-Etienne et Dijon échappent donc à la relégation. Prétendants à une place en barrages, l'AC Ajaccio, Troyes et Clermont disent adieu à leur rêve de monter en Ligue 1.

La Ligue 2 jouera-t-elle à 22 clubs?

L'arrêt de la saison de Ligue 2 et le classement figé n'ont cependant pas réglé la questions des relégations en National 1. Et pour cause, contrairement à la L1 et à la L2, la troisième division est gérée par la FFF. La LFP ne peut dont pas choisir seule le plan d'action. Il reste donc encore une incertitude concernant les descentes.

Si Pau et Dunkerque devrait être promus en Ligue 2, Orléans et Le Mans ont encore une chance de se maintenir. La Ligue 2 pourrait donc voir 22 équipes s'affronter lors de la saison 2020-21. La LFP a répondu à certaines interrogations ce jeudi mais pas à toutes. Des réponses, il faudra en trouver avant l'assemblée générale avec les 40 clubs professionnels.

Jean-Guy Lebreton