RMC Sport

OL, Aulas : "Je fais une totale confiance à Genesio"

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas - AFP

Après le premier revers de l’Olympique Lyonnais au Parc OL ce samedi contre Bordeaux (1-3) lors de la quatrième journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas a tenu à garder un discours positif. Mais la semaine s’annonce chaude avec la réception du Dinamo Zagreb en Ligue des champions puis un déplacement à Marseille.

Jean-Michel Aulas, quel est votre sentiment après cette deuxième défaite de rang de l’Olympique Lyonnais ?
C’est une après-midi cauchemar qui avait pourtant bien démarré puisqu’on avait su marquer très vite contre cette équipe de Bordeaux. Tout y est : la première défaite au Parc OL, la suspension de Max (Maxime Gonalons a été expulsé et sera automatiquement suspendu contre l’OM). On joue à dix puis à neuf puisqu’Alex (Lacazette) se blesse sérieusement sous forme de rechute. Il faut sortir très vite de ce cauchemar et se projeter très vite sur le match de mercredi (face au Dinamo Zagreb). Ce sera dans une autre compétition avec un match qui est quasiment éliminatoire. On ne peut pas commencer un tour de Ligue des champions sans envisager de gagner à la maison. Pour Bruno (Genesio) et les gens qui l’entourent comme Gérard Houllier, il faut réfléchir pour trouver une solution qui permette de trouver d’ici mercredi le moral et le mental nécessaires à toute équipe. Il faut se donner les moyens de réussir.

A lire aussi>> La fin de série au Parc OL, le festival de Carrasso…les tops et flops de Lyon-Bordeaux

La situation est-elle inquiétante ?
Quand on regarde le classement, il y a un point d’écart avec Paris. Pour le moment, il n’y a pas de drame. Par contre, les blessures, c’est plus embêtant parce que ça ne nous permet pas d’aborder le match de Zagreb dans les meilleures conditions. Je fais une totale confiance à Bruno, à son staff. On va trouver les solutions car on l’a toujours fait et parce qu’on a un centre de formation de qualité. Ce n'est pas la fin du monde.

Vous n'êtes donc pas inquiet ?
Les joueurs vont se reprendre. Le foot, c'est parfois une spirale positive ou négative. On vient de perdre deux matches après en avoir gagné deux. Il va falloir montrer un autre visage à Marseille. 

A lire aussi>> L’émotion d’Anthony Lopes après OL-Bordeaux

La rédaction avec EJ et VD à Lyon