RMC Sport

OL: Aulas propose "d’arrêter le championnat"

Vainqueur face à Strasbourg (4-0) ce samedi soir lors de la 1ère journée de Ligue 1, l’OL est leader. Sur le ton de l’humour, mais avec malice, Jean-Michel Aulas aimerait bien que le championnat s’arrête tout de suite.

Il ne pouvait pas manquer cette occasion. Avec la large victoire de l’OL face à Strasbourg ce samedi soir lors de la 1ère journée de Ligue 1, grâce à des doublés de Mariano Diaz et Nabil Fekir, Jean-Michel Aulas a d’abord fait part de sa satisfaction alors que des critiques touchaient son club. "Il y a plein de choses qui me plaisent, a expliqué le président lyonnais. Le résultat est positif. On a rassuré les anxieux. J’avais trop peur qu’un certain nombre de commentateurs, désespérés après le match de ce soir, n’osent plus intervenir sur les antennes. Il y a le résultat, le talent, et puis déjà un collectif malgré le fait que nous ayons beaucoup changé l’équipe."

"On avait des convictions, a poursuivi Jean-Michel Aulas. Bravo à Florian (Maurice), Bruno (Genesio), Gérard (Houllier) qui nous ont aidé à aller de l’avant, à prendre des risques. Investir pour 50 millions, même quand on a vendu pour 100, ce n’est pas rien. Ça veut dire qu’on prend des risques importants, mais qui sont calculés. On a vu beaucoup de talent sur la ligne d’attaque, une grosse solidité défensive qu’on n’avait pas l’année dernière. Ça donne envie de voir le deuxième match, pour voir si on a eu beaucoup de chance sur le premier ou si vraiment, il y a quelque chose qui est en train de se construire."

A voir aussi >> Il s'est passé quoi en Ligue 1 ? Mariano a commencé par un doublé, Montpellier a salué Loulou

"Aucune chance d’être champion après"

En attendant le déplacement à Rennes vendredi prochain, Jean-Michel Aulas aimerait bien que la photo-finish de la Ligue 1 soit prise dès ce samedi soir. Car son OL est leader provisoire. De l’humour, mais avec une référence aux moyens dont dispose la concurrence. "J’ai proposé à Noël Le Graët et Nathalie Boy de la Tour d’arrêter le championnat, a souri le président lyonnais. Ça permettrait d’être champion, alors qu’on a aucune chance d’être champion après. Mais on va quand même essayer de continuer de progresser, de croire en nous, même si on s’évertue à dire des choses qui ne tiennent pas debout qui font du buzz. On est assez content que les idées qu’on a développées puissent se traduire dans le bon sens, au moins ce soir."

A voir aussi >> OL-Strasbourg: des banderoles pour Gonalons, Lacazette et Tolisso

LP avec EJ