RMC Sport

OL: Aulas répond au communiqué offensif des supporters mécontents

Interrogé ce mercredi sur les inquiétudes exprimées par les Bad Gones, et sur les éventuels manques en matière de qualité de jeu, le président de l'OL Jean-Michel Aulas s'est voulu assez incisif, invitant tout le monde à juger son équipe en fin de saison, et pas avant.

A quelques heures d’un très attendu OL-OM en Coupe de France, les Bad Gones – principal groupe de supporters lyonnais – se sont exprimés ce mercredi matin via un communiqué publié sur les réseaux sociaux. S’ils nient toute volonté de "déstabilisation" avant la rencontre, les ultras regrettent la situation sportive dans laquelle se trouve aujourd’hui leur club.

"Mi-octobre, les objectifs en championnat étaient quelque peu réajustés dans le temps: il fallait revenir sur le podium au soir de la 19e journée. Non seulement cet objectif de mi-saison n'a pas été atteint mais pire, en ce mercredi 12 février l'écart s'est encore creusé et paraît, à ce jour, incommensurable. De 4 points de retard sur l'actuel 2e, notre club que nous soutenons corps et âme en compte aujourd'hui 16", regrette le groupe.

En s’interrogeant: "Comment cela peut-il être possible? Comment un entraîneur recruté pour ses capacités à redresser à court terme notre équipe peut-il avoir accéléré la décadence visible au classement? […] Les deux parcours dans les coupes nationales ne sauraient masquer toutes les lacunes, et ce même si notre équipe a 'presque battu le LOSC'." 

Dans la foulée, le président de l’OL Jean-Michel Aulas a été interrogé en conférence de presse sur cette inquiétude que peuvent ressentir certains fans, ainsi que sur la qualité de jeu proposée par son équipe. Et le dirigeant s’est voulu plutôt… mordant.

"Moi je prétends que la qualité de jeu est bien meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était il y a quelque temps"

"Je ne peux pas les rassurer, parce que vous participez avec un certain nombre d’autres au bashing anti-OL, a lancé Aulas au journaliste le questionnant. Et quand on a un certain nombre de résultats positifs, vous les occultez complètement en parlant de la qualité de jeu. Mais moi j’étais au Parc des Princes dimanche (défaite 4-2 contre Paris), et les actions de jeu qui ont amené les buts de l’OL et qui auraient pu amener le troisième but étaient exceptionnelles. J’étais à côté du directeur sportif du PSG, Leonardo, qui m’a dit: 'il y a une qualité de jeu qui permet d’espérer un certain nombre de choses tout à fait positives.'"

Et Aulas d'assurer que son équipe a progressé: "La qualité du jeu, vous savez ce que j’en pense: c’est comme le patinage artistique, vous pouvez faire dire ce que vous voulez, poursuit-il. Moi je prétends que la qualité de jeu est bien meilleure aujourd’hui qu’elle ne l’était il y a quelque temps, et qu’on est en phase de progression. Si on nous coupe les ailes avant qu’on joue les matchs, ça va être difficile. Si par contre on nous laisse faire et qu’on discute à la fin des résultats sportifs, économiques et stratégiques du club, à ce moment-là on pourra tirer des enseignements de choses qui ne sont pas des impressions, mais des réalités."

CC avec NC