RMC Sport

OL: Aulas veut porter plainte contre  Eyraud, accusé d'avoir attaqué "sa dignité"

Jean-Michel Aulas, président de l'OL, estime avoir été blessé par les propos de Jacques-Henri Eyraud, président de l'OM, dans une tribune au JDD en mars dernier. Il confirme qu'il va porter plainte.

La crise du coronavirus n'a pas adouci les tensions entre les deux olympiques. Au contraire. Jean-Michel Aulas, président de l'OL, et Jacques-Henri Eyraud, son homologue lyonnais, s'écharpent depuis plusieurs semaines. Cela a débuté dès l'annonce de la suspension de la Ligue 1 en mars après l'évocation d'une saison blanche par Aulas. Eyraud avait alors dénoncé "l'égoïsme", "l'obscénité" et "l'indécence" du dirigeant lyonnais, qui a clamé sa volonté de porter plainte. 

Plus d'un mois et demi plus tard, le président lyonnais campe sur ses positions. Les deux hommes se sont de nouveau accrochés la semaine dernière lors du bureau de la LFP pour la décision de l'arrêt du championnat même si Aulas a démenti avoir échangé des insultes avec Eyraud.

"Un pamphlet gravissime"

"Il n'y a pas eu d'insultes au conseil d'administration avec Eyraud comme l'a dit Raymond Domenech, (président de l'Unecatef, ndlr) insiste-t-il dans une interview accordée à L'Equipe. Il (Eyraud) a fait un pamphlet dans le JDD gravissime qui fera l'objet d'une plainte en diffamation. Quand on attaque ma dignité et mes qualités humaines, je réplique. Mais au-delà de ça, l'OM a fait une bonne saison. Parfois, quand on ne joue pas en Europe, on peut se consacrer au Championnat... Sinon, pourquoi j'en voudrais à l'OM sur cette décision d'arrêter le Championnat? J'imagine que ce n'est pas l'OM qui a décidé ça."

NC