RMC Sport

OL: des joueurs et membres du staff n'auraient pas aimé la Panenka complètement manquée de Cherki face à Arsenal

Selon Le Progrès, certains joueurs et membres du staff de l’Olympique Lyonnais n’auraient pas aimé la Panenka manquée de Rayan Cherki lors de la séance des tirs du but face à Arsenal (3-0), jeudi à la Dubaï Super Cup.

Ok ce n’était qu’un match de préparation dans une compétition que personne ne connaît (en l’occurrence la Dubaï Super Cup). Ok c’était également une séance de penalties sans grand intérêt, l’OL s’étant déjà incliné face à Arsenal 3-0 dans le temps réglementaire (cette séance de tirs au but rapporte juste un point supplémentaire afin d’éviter des équipes à égalité dans la compétition). Mais quand même…

Dernier Lyonnais à tenter sa chance lors d’une séance de penalties catastrophique pour les tireurs (2-1), le jeune attaquant Rayan Cherki (19 ans) a tenté et complètement manqué sa Panenka. Le gardien des Gunners, l'Estonien Karl Jakob Hein, n’a même pas eu à se coucher pour intercepter le ballon qui lui a atterri dans les bras.

Des coéquipiers et membres du staff agacés ?

Evidemment, en plus d’offrir le point à Arsenal, ce gros raté a été abondamment relayé sur les réseaux sociaux suscitant de la colère ou des moqueries. D’après Le Progrès, le manque de conviction du jeune Gone au moment de tirer serait aussi très mal passé en interne, "auprès de plusieurs coéquipiers et du staff".

Après la rencontre, Laurent Blanc ne s’est pas exprimé sur les cas individuels, se contentant d’un débriefing global : "La seule chose positive, s'il y en a une, c'est qu'on a beaucoup couru, encore une fois, a déclaré le coach lyonnais. Je suis pratiquement sûr que ça va nous servir pour être prêt contre Brest. Je sais que Liverpool (dimanche à 15h) sera encore un match difficile, mais il faut passer par là. On a été en-dessous physiquement pendant toute la première partie du championnat, on va combler ce vide, mais on ne peut pas avoir tous les résultats tout de suite. Ils sont passés par des moments difficiles, ils sont en train de digérer, demain il y aura une explication de texte, et on continue la préparation."

ABr