RMC Sport

OL: Garcia a aimé l'entrée des jeunes contre Montpellier

Satisfait du visage montré par les jeunes pousses lyonnaises à Montpellier, tels que Rayan Cherki ou Melvin Bard, Rudi Garcia les encourage à poursuivre ainsi pour gagner du temps de jeu. Et a expliqué ne pas vouloir les bloquer avec de nouvelles recrues.

Un point positif malgré la défaite. Si l'OL s'est incliné mardi soir à Montpellier en Ligue 1 (2-1), le club rhodanien a bien mieux terminé la rencontre qu'il ne l'a débutée. Notamment grâce aux cinq joueurs entrés en cours de rencontre, parmi lesquels trois jeunes: Rayan Cherki (17 ans), Melvin Bard (19 ans), et Jean Lucas (21 ans). Et cela, Rudi Garcia l'a bien remarqué.

"Même si je n’oublie pas que les deux équipes se sont retrouvées au même moment à égalité numérique avec l’expulsion justifiée de Hilton, c’est exactement ce que j’attends de mes changements. Si je fais cinq changements ce n’est pas pour affaiblir l’équipe mais pour la bonifier, et là ils ont vraiment apporté, a observé le coach ce jeudi en conférence de presse. C’est ce que je dis à chaque fois aux joueurs. Ils sont frais, donc techniquement, physiquement, ils doivent apporter un plus à l’équipe, et ils l’ont fait à Montpellier, même si on n’a pas eu la satisfaction de marquer un deuxième but et d’égaliser. C’est la voie à suivre."

"Quand je crois qu'un jeune est prêt, il ne faut surtout pas recruter à son poste"

Partant de ce constat, Garcia compte-t-il donner davantage de temps de jeu aux jeunes pousses dans les prochaines semaines?

"On a un effectif consacré en partie à l’évolution des jeunes, assure-t-il. Quand je crois en la possibilité d’un jeune à être prêt pour apporter quelque chose à l’équipe, il ne faut surtout pas recruter à son poste, c’est ce qu’on essaye de faire avec les dirigeants. Ce qui est important encore une fois c’est que les cinq changements ont apporté, et parmi eux il y avait trois jeunes. C’est bien. Ça veut dire qu’on peut compter sur eux de plus en plus. Est-ce qu’ils ont marqué des points pour être titulaires? Oui, mais comme Memphis (Depay) et Moussa (Dembélé). Tout le monde marque des points quand il est bon. Et un peu moins quand il n'est pas bon..."

CC avec EJ