RMC Sport

OL: Garcia ne voit "aucun intérêt" à se déclarer candidat au titre en Ligue 1

Rudi Garcia au Parc des Princes, le 13 décembre 2020

Rudi Garcia au Parc des Princes, le 13 décembre 2020 - Icon Sport

EXCLU RMC SPORT - En tête du championnat avec l'OL, à une journée de la fin de l'année 2020, Rudi Garcia s'est confié dans Top of the Foot sur les ambitions de l'équipe. S'il se refuse à dire publiquement qu'il joue le titre, le coach lyonnais "espère bien" que les joueurs en parlent "dans l'intimité du vestiaire".

Même s'il est en tête du championnat à la veille de la dernière journée de Ligue 1 en 2020, Rudi Garcia refuse d'étaler publiquement ses ambitions pour le titre. Au micro de RMC, mardi dans Top of the Foot, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais a cependant admis à demi-mot que les joueurs pouvaient y penser en privé. 

"J'espère bien qu'on peut tout se dire dans l'intimité du vestiaire, a-t-il déclaré à la veille du match OL-Nantes (mercredi 21h00). On joue au football pour gagner les compétitions dans lesquelles on participe. Toutes. On voulait gagner la Ligue des champions. Le fait de vouloir ça en interne, ça nous a permis d'avoir confiance en nous et d'aller le plus loin possible".

"Il faut qu'on soit prêts à bondir sur l'occasion"

Mais "l'expérience" a donc appris à Rudi Garcia qu'il ne fallait pas se dévoiler sur ce sujet: "Je sais que nombreux sont ceux qui ont fait preuve d'un manque d'humilité, qui ont affirmé ce genre de choses publiquement et ont pris des revers de bâton sanguinolents. Je trouve qu'il n'y a aucun intérêt à dire ça publiquement".

Outre le "manque d'humilité" qu'il y aurait, selon lui, à se déclarer candidat au titre, Rudi Garcia estime surtout que le Paris Saint-Germain demeure le "grand favori" pour le sacre: "Paris est la meilleure équipe du championnat. Elle est bâtie pour gagner la Ligue des champions, et ils n'étaient pas loin de le faire la saison dernière". Et de conclure, malgré tout: "Si le grand favori n'est pas présent, il faut qu'on soit une des équipes prêtes à bondir sur l'occasion. Ça veut dire qu'il faut continuer simplement à gagner des matchs".

JA avec Mohamed Bouhafsi et Jean-Louis Tourre