RMC Sport

OL: Garcia, un rebond rapide après l'OM et des rumeurs

Depuis son départ de l'OM en fin de saison dernière, Rudi Garcia, fraîchement nommé entraîneur de l’OL ce lundi, n’a jamais vraiment disparu de l’actualité. Plusieurs fois annoncé comme pompier de service dès qu’un club était en difficulté, son nom était également sur beaucoup de lèvres à Marseille.

D’un olympique à un autre, il n’y a qu’un pas. Un pas que Rudi Garcia a franchi en un peu plus d’un été, à la faveur d’un début d’automne fatal à Sylvinho, que le technicien français remplacera dès la prochaine journée sur le banc de l’OL. Quatre mois et demi après l’annonce de son départ de l’OM, Garcia retrouve donc déjà un banc.

Et entre son dernier match dirigé avec l’OM et sa prise de fonction dans le Rhône, le nom de l’ancien homme fort de Lille est souvent revenu dans les médias. Notamment dès qu’un entraîneur était sur la sellette.

Annoncé à l'AC Milan et à Monaco

Car avant d’être pressenti puis officialisé à Lyon, Garcia a un temps été envoyé à l'AC Milan. Au soir d’une cinglante défaite à domicile contre la Fiorentina de Franck Ribery (1-3) en Serie A, de nombreux médias italiens voyaient en l’ancien entraîneur de l’AS Roma le successeur de Marco Giampaolo. Le Français avait même les faveurs d’une partie de la direction lombarde, qui jettera finalement son dévolu sur Stefano Pioli.

Avant de signer à l’OL, un possible retour de Garcia en Ligue 1 avait déjà été annoncé, mais du côté d’un autre "gros" du championnat: Monaco. Il y a moins d’une semaine, le Corriere Della Sera annonçait même que les dirigeants du club du Rocher avait déjà pris contact avec lui, au cas où Leonardo Jardim ne parvenait pas à redresser la barre.

Taclé par Radonjic 

Mais Rudi Garcia n’a pas attendu les premiers déboires de ses confrères pour voir son nom apparaître dans les médias. En effet, avant même que la saison ne commence, certains anciens joueurs de l’OM se chargeaient d’entretenir le devoir de mémoire de celui qui fût leur coach pendant plus de deux ans et demi.

En plein cœur de l’été, quelques-uns ont profité de la nomination d’Andre Villas-Boas, successeur de Garcia dans la Cité phocéenne, pour avoir un petit mot au sujet de leur ancien coach… Qui souffrait souvent de la comparaison avec le Portugais. "Pour être honnête, on ne peut pas dire que la saison dernière, il y avait un gros tempo à l’entraînement… ", taclait par exemple Radonjic dans une interview donnée en juillet à la radio Maritima.

Retour au Vélodrome en novembre

Il y a trois semaines, Morgan Sanson en remettait encore une couche sur son ancien coach. "Par rapport à l’année passée, il y a tout le groupe qui est derrière lui", confiait-il au sujet d’André Villas-Boas sur radio Maritima. La saison 2018-2018 complètement manquée par Rudi Garcia a semble-t-il laissé des traces du côté de la Canebière. Qui réservera, sans aucun doute, un accueil bien spécial à l’ancien Marseillais lorsque l’OM affrontera l’OL au Vélodrome, le 10 novembre prochain.

Moins de six mois après avoir pris part à son dernier match sur le banc de l’OM, c’est cette fois-ci sur celui de l’équipe visiteuse qu’il prendra place. A croire que Rudi Garcia n’est jamais vraiment parti...

Félix Gabory