RMC Sport

OL: "Il n'y a pas de statut", le message de Garcia à ses joueurs dans la course au titre

S'il ne veut pas parler de la première place, Rudi Garcia appelle ses joueurs à en "faire plus que d'habitude" d'ici la fin de la saison pour décrocher une place en Ligue des champions. Il attend une grosse performance samedi à Lens pour la 31e journée de Ligue 1.

Lyon veut relever la tête. Et finir fort. Accrochés par Reims (1-1) et balayés par Paris (4-2) avant la trêve internationale, les Gones ne peuvent plus se permettre d'égarer des points s'ils veulent conforter leur place sur le podium, tout en continuant pourquoi pas à rêver d'un titre de champion. Ils se déplaceront samedi (21h) à Bollaert pour y défier le RC Lens à l'occasion de la 31e journée de Ligue 1, juste après le choc entre le PSG et Lille (17h).

"On a envie de finir du mieux possible, on est plus motivés que jamais. Paris et Lille se rencontrent, c'est donc primordial de gagner à Lens si on veut chasser les deux équipes devant nous. Lens est une équipe joueuse et agressive, qui maîtrise bien son système de jeu. Elle mérite sa cinquième place. Il faudra montrer qu'on est plus motivés que jamais", a martelé Rudi Garcia ce jeudi en conférence de presse. L'entraîneur lyonnais, qui n'exclut pas d'effectuer des changements par rapport à son onze de départ, a fait passer un message clair à son groupe.

Garcia veut des joueurs "à fond"

"Des changements? C'est une possibilité, tout dépend de l'état de forme des joueurs, a-t-il souligné. Il faudra donner un peu de récupération à ceux qui sont partis (en sélection), mais ce ne sera pas tout de suite. Les joueurs doivent comprendre qu'il n'y a plus de relâchement, pas de statut ou de joueurs qui doivent en faire moins que d'habitude. Le maître-mot sera d'en faire plus que d'habitude, jusqu'au bout." Garcia l'a dit à plusieurs reprises, il veut voir ses joueurs "à fond" et capables de "faire un gros effort sur le fait d'être concentré sur la fin de saison".

"Il faut qu'on comprenne qu'on a quelque chose de très bien et de très grand à jouer cette saison, et ne me parlez pas de la première place. Il faut déjà aller chercher la Ligue des champions et continuer notre aventure en Coupe de France (huitième de finale face au Red Star le 8 avril). Il faut se servir de notre qualité collective. On se sent chasseur, il faut regarder devant. La victoire est impérative samedi", a-t-il insisté. A Lens, Lyon sera privé de Djamel Benlamri, revenu blessé de sélection, et surtout d'Houssem Aouar, victime d'une alerte musculaire avant la trêve et pas encore rétabli à 100%.

RR avec EJ