RMC Sport

OL: "J'espère que ce n'est pas dangereux", Bosz s'inquiète de l'état de la pelouse à Lorient

Tout en faisant preuve de prudence, Peter Bosz souhaite que l'OL puisse jouer dimanche (13h) son match de championnat à Lorient, dont la tenue est menacée en raison de l'état catastrophique de la pelouse.

À quelques heures de la décision de la Ligue de football professionnel sur le maintien du match de l'Olympique Lyonnais prévu dimanche (13h) à Lorient, menacé pour cause de pelouse très abîmée, Peter Bosz fait presque comme si de rien n'était. "Pour moi, on va jouer dimanche. On prépare une équipe qui va jouer dimanche", a-t-il déclaré vendredi en conférence de presse. Mais l'entraîneur néerlandais fait tout de même preuve de prudence, et fait comprendre qu'il espère éviter une mauvaise surprise le jour J.

"J'espère que ce n'est pas dangereux pour les joueurs", a repris Peter Bosz, précisant qu'il était "difficile" de se faire un avis en se basant seulement sur des photos. "Je ne l'ai pas vraiment vu. Bien sûr, on joue au football professionnel. Il faut donc jouer sur une bonne pelouse. Mais on verra ça dimanche", a-t-il ainsi ajouté.

Gusto: "Ça ne change rien"

Avant Peter Bosz, Malo Gusto a également été interrogé sur cette affaire de pelouse. Pour le latéral droit, il n'y a pas trop de questions à se poser: "Ça ne change rien, on se prépare comme si on allait jouer. Les conditions sont compliquées, mais c'est le foot. On a travaillé comme si on allait jouer. On verra bien. (...) Dans notre jeunesse, on a déjà joué sur des champs de patates. Il faut s'adapter. C'est peut-être un désavantage pour nous. Mais c'est le foot. Il faut faire avec, montrer qu'on est meilleurs, c'est tout".

Endommagée par la sécheresse et la tenue du festival interceltique, la pelouse du stade du Moustoir est en très mauvais état. "Ça peut mettre en danger l’intégrité physique des joueurs", déplorait dernièrement l'OL, qui demandait à la LFP de reporter la rencontre, faute de pouvoir envisager une inversion ou une délocalisation en urgence.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport