RMC Sport

OL: "On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes", Aulas pointe le mental de ses joueurs

Après la défaite de l’OL à Reims (1-0) ce vendredi, Jean-Michel Aulas a regretté la manière avec laquelle ses joueurs avaient abordé la rencontre.

"Quand je lirai vos articles j'espère qu'on dira que c'est Reims qui a gagné et pas Lyon qui a perdu!", lâchait ce vendredi soir Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims après la victoire contre l’OL (1-0) en ouverture de la deuxième journée de Ligue 1.

Mais s’il n’a pas manqué de saluer l’intelligence de jeu et le mental des Rémois, Jean-Michel Aulas a surtout tenu à souligner les failles de son équipe.

"On avait la tête à la première place"

"C'est une défaite cruelle mais on aurait dû faire beaucoup mieux et on ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes, a lancé le président de l’OL dans les entrailles du stade Auguste-Delaune. Comme à Nice (0-1), Reims, avec un système de jeu très bas et une projection rapide, sait mettre en difficultés les équipes qui sont censées jouer le haut du tableau. Je n'ai pas senti qu'on était prêt à jouer ce genre d'équipes."

"En début de saison, les promus ont souvent un mental plus affiné que les équipes comme Lyon qui pensent que ça va être facile et ça n'est jamais facile de jouer un promu à l'extérieur. On avait la tête à la première place sans l'avoir jouée", a-t-il ajouté.

"Ça va nous servir pour la suite"

Le président du club rhodanien est toutefois resté particulièrement optimiste pour la suite des opérations: "C'est une mauvaise soirée qui va nous servir pour la suite. On va récupérer des gars pour les prochains matches, Nabil (Fekir), Anthony Lopes et peut-être un défenseur supplémentaire. Ça pourrait être Jason Denayer (Manchester City). Il est à Lyon en ce moment. L'affaire n'est pas conclue mais cela va aboutir pour un transfert."

JBi