RMC Sport

OL: pas d'appel pour Aulas, suspendu pour cinq matchs

Suspendu cinq matchs pour ses propos tenus envers l’arbitre lors des incidents d'OL-OM fin novembre, Jean-Michel Aulas ne fera finalement pas appel de sa sanction selon l'Equipe. Il l’avait pourtant jusque-là sous-entendu, jugeant cette décision injuste.

Jean-Michel Aulas a été sanctionné de dix matchs de suspension dont cinq ferme, le 15 décembre dernier, pour des propos tenus après les incidents lors de Lyon-Marseille fin novembre. Selon L’Equipe, le président de l’OL ne fera pas appel. Le quotidien avance également que Jean-Michel Aulas agit ainsi "avec le souci de ne pas raviver les tensions".

Le 21 novembre, alors que la rencontre entre Lyon et l’OM avait été arrêtée pour un jet de bouteille d’eau sur Dimitri Payet, Jean-Michel Aulas avait mis la pression sur l’arbitre de la rencontre Ruddy Buquet et poussait pour que le match reprenne. "La compétition dépend de la LFP, vous de la FFF, je fais malheureusement partie du Comex (le comité exécutif de la Fédération française de football, ndlr) et ça ne va pas en rester là", avait-il déclaré selon le rapport de l'arbitre.

"Mes propos ont été sortis de leur contexte"

Jean-Michel Aulas s’était ensuite défendu sur RMC d’avoir voulu influencer l’arbitre. "Mes propos ont été sortis de leur contexte. J'ai beaucoup de respect pour M. Buquet, qui est probablement l'un des meilleurs arbitres à l'heure actuelle. La phrase a été prononcée une fois que le match était arrêté et cela concernait la gestion de l'arrêt d'un match, entre ce que doit faire l'arbitre et ce que doit faire le préfet. Ce n'était pas du tout une pression", s’était-il défendu. Il a malgré tout été lourdement sanctionné et ne fera donc pas appel, comme il l’avait dans un premier temps laissé entendre.

Selon le communiqué de la LFP publié mi-décembre, la sanction devrait prendre effet le mardi 21 décembre. Pour la réception de Metz ce mercredi (21 heures), Jean-Michel Aulas sera ainsi suspendu "de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles".

LL