RMC Sport

OL: pour Fekir, les critiques contre Genesio sont "ridicules"

Double buteur ce vendredi soir contre Monaco (3-2, notamment sur coup franc à la 90e+5, Nabil Fekir a ensuite pris la défense de l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio.

Une image qui résume tout. Bruno Genesio traverse le terrain pour une accolade XXL avec Nabil Fekir, ce vendredi, après son coup franc victorieux à la 90e+5 pour faire la décision sur cet emballant OL-Monaco (3-2). Un sprint de 50 mètres pas anodin pour le coach lyonnais, soulagé, qui veut communier avec son capitaine, de plus en plus impliqué et motivé dans l’intimité du vestiaire mais aussi sur le terrain. Cela valait bien aussi quelques éloges devant les micros.

"Il n’y a pas que ce soir qu’il répond présent. Il répond présent depuis le début de saison, a expliqué Bruno Genesio à propos de Nabil Fekir. En tant que leader technique parce qu’il marque des buts, fait marquer et est décisif. Mais aussi en tant que leader charismatique. Je ne peux pas vous dire ce qu’il se passe dans le vestiaire, mais il a une grosse présence. Je suis très content pour lui qu’il ait réussi à nous donner la victoire, parce qu’il le mérite. Je sais qu’il a de gros objectifs pour cette saison. S’il continue comme ça, il aura de grands moments lui aussi."

Une estime réciproque, puisque Nabil Fekir a défendu son coach après cette victoire contre le champion de France en titre. "Ce n’est pas moi qui ai soulagé Bruno Genesio. C'est moi qui ai marqué à la fin mais l'équipe a livré un très bon match dans l'ensemble. Les critiques à l'encontre de Bruno Genesio notre entraîneur sont ridicules. Il fait son maximum. Nous sommes tous derrière lui et tous soudés."

A voir aussi >> OL-Monaco: phénoménal, Fékir délivre les Lyonnais à la dernière seconde

Fekir: "Cette victoire fait beaucoup de bien"

Le héros du soir est aussi resté modeste. "J’ai pris le ballon, j’avais envie de tirer ce coup franc, a raconté Nabil Fekir. Joël Bats m’a dit avant le match que le gardien anticipait au-dessus du mur. J’ai essayé de la mettre côté opposé et ça m’a réussi. C’est un bon match. Le plus important, c’est le collectif. Par moments, on a manqué de concentration, mais on a fait un bon match et on a assuré la victoire."

Et son rôle de capitaine, Nabil Fekir continue de l’assumer avec justesse. "J’essaye d’encourager, de motiver mes coéquipiers. On a une équipe assez jeune. Même si moi, je ne suis pas très, très vieux. C’est important d’avoir ce rôle-là, d’encourager et d’encadrer mes coéquipiers. (…) C’est vrai que cette victoire fait beaucoup de bien. Il nous fallait un match comme ça pour regagner de la confiance." Il est loin de n’y être pour rien.

A voir aussi >> Fekir en sauveur, Kongolo en plein calvaire: les notes d'OL-Monaco

LP avec EJ