RMC Sport

OL: prolongation, capitanat… ça s’agite pour Memphis Depay

Il a beaucoup été question de Memphis Depay ces dernières heures. Alors que l’OL veut bientôt discuter pour une prolongation de son contrat, les clubs anglais commencent à se positionner pour l'attaquant néerlandais. Même Ronald Koeman, le sélectionneur des Pays-Bas, a donné son avis.

Victime d’une lésion aux ischio-jambiers de la cuisse gauche lors de la victoire contre Benfica (3-1) en Ligue des champions (une compétition où il a marqué à chaque match cette saison), Memphis Depay a cruellement manqué à son équipe sur le terrain de l’OM dimanche (2-1). Auteur de onze buts et une passe décisive en quatorze matchs, toutes compétitions confondues, Depay a fini par devenir le maillon indispensable de son équipe. Lorsqu’il est en forme et inspiré, son équipe a souvent gagné, excepté peut-être le trou d’air vécu entre la 6e et la 9e journée de Ligue 1. Depuis, c’est carton plein quand il est aligné sur le terrain.

"Un peu plus d'importance dans le vestiaire"

Les dirigeants lyonnais espèrent le conserver. "C’est vrai que Manchester United a la priorité pour acheter Memphis. Ça existe dans le foot. Mais on n’a rien reçu concernant Memphis jusqu’à présent. On est très content avec lui. A chaque fois qu’il reste un an de contrat, la conversation pour une prolongation est plutôt difficile. Mais je pense qu’il est vraiment heureux en ce moment à Lyon, a expliqué Juninho, le directeur sportif de l’OL, ce mardi sur OLTV. Rudi (Garcia) va décider pour le capitaine. Il en est presque à le donner à Memphis. Je pense qu’il le mérite, aujourd’hui. C’est vraiment un leader technique. Il a pris un peu plus d’importance dans le vestiaire aussi."

Les clubs étrangers intéressés fourbissent leurs armes en prévision du mercato. Memphis Depay est pour l’instant sous contrat jusqu’en 2021 avec les Gones. Compte tenu du contexte et de la relative dépendance de Lyon à son buteur, on voit mal l’OL lâcher Depay en cours de saison. Mais les premières rumeurs n’ont pas attendu la sortie médiatique de Juninho. Et le Mirror a déjà fait état d’un intérêt de Tottenham pour l’avant-centre néerlandais. Les Spurs auraient proposé 58 millions d’euros. Ils sont sur une longue liste d’attente.

Discussions prévues en fin d'année

"Ça parle aussi de Moussa Dembélé, a relevé le jeune directeur sportif de l'OL. Mais le président et ceux qui connaissent le foot, sont conscients que si on a envie de repartir de l’avant, de pouvoir rêver de gagner des titres, de pouvoir lutter en Ligue 1 et en Ligue des champions, c’est important de garder l’effectif plus longtemps. A mon époque, c’était un peu ça. Pour l’instant, il n’y a rien de fait concernant Memphis. Normalement, on va commencer à discuter pour une prolongation de contrat d’ici la fin de l’année."

En attendant de se prononcer sur son avenir, Memphis Depay a rejoint lundi la sélection néerlandaise pour y faire constater sa blessure. L’occasion pour Ronald Koeman de commenter l’actualité de son joueur, si précieux en sélection depuis un an. "Il joue à Lyon et est même capitaine de cette équipe, parfois, a noté le sélectionneur des Oranje lors d’une conférence de presse ce mardi. Ce n’est pas le plus grand club d’Europe mais cela n’a pas de conséquences pour les Pays-Bas. Le plus haut sera le mieux, mais il joue la Ligue des champions en ce moment."

Peut-être plus pour longtemps. L’OL est quatorzième du championnat de France, certes à six points seulement de la deuxième place qualificative pour la C1. Mais l’avenir de Depay va surtout dépendre de la capacité des Lyonnais à se remobiliser pour atteindre l’objectif annuel européen.

QM